Premières impressions sur le Neptune Convertible Art Lens System : Emanuele Passarelli

2017-05-14

Emanuele Passarelli est un jeune photographe italien installé à Rome. Malgré son jeune âge, Emanuele a déjà trouvé son style bien particulier.

Il adore créer des portraits intrigants dans des environnements urbain la nuit. Il apprécie le mystère et le côté cinématographique des scènes avec peu de lumière et mettre en scène des situations qu'il trouve proches de sa personnalité et de son sens artistique.

Nous lui avons donc prêté le Neptune Convertible Art Lens System pour qu'il le teste dans des environnements nocturnes. Voici son interview pour découvrir son travail et ses premières impressions sur le Neptune Convertible Art Lens System.

Nom : Emanuele Passarelli
Ville : Rome
Site web : www.emanuelepassarelli.com
Instagram : @emanuelepassarelliphotography
Modèle : Gabriel Montesi
Appareil : Canon 6D
Objectif : Neptune Convertible Lens System

Hello ! Raconte-nous ton histoire avec la photographie.

Hello ! Je suis un photographe âgé de 23 ans. Je suis né et j'ai grandi à Rome. J'ai commencé à faire de la photo en 2014. Je suis autodidacte mais j'ai eu de la chance car j'ai rencontré des photographes talentueux qui m'ont aidé. Je suis quelqu'un de curieux et je me suis essayé à différentes façons de m'exprimer avant de trouver la bonne. La photographie, ce n'est pas seulement mon métier, mais c'est une vraie philosophie de vie.

Tu fais beaucoup de portraits la nuit. Peux-tu nous raconter la genèse de ce projet qui est un peu ta marque de fabrique ?

Pendant plus de dix ans, je vivais principalement la nuit ; je m'y sentais bien et Rome était alors calme. Une fois, j'ai décidé de prendre en photo un ami, pendant qu'il fumait une ou deux cigarettes. Et j'ai réalisé les deux photos que je préfère. J'ai commencé à prendre des portraits éclairés avec les lumières de la ville, sans utiliser de flash ou d'autres outils d'éclairage. C'est rapidement devenu ma signature.

Quelles ont été tes premières impressions en découvrant et utilisant le Neptune Convertible Art Lens ?

J'ai été très surpris quand je l'ai vu pour la première fois. Je n'avais jamais vu un objectif aussi petit et compact que lui. Une fois mis sur mon boitier, ça rendait bien et j'avais encore plus envie de l'utiliser.

Dans quelle mesure le Neptune Convertible Art Lens System s'est-il adapté à ton style ?

Essayer un nouvel objectif est toujours un vrai challenge pour moi. Mon style est contrasté et noir alors que l'objectif permet des effets plu doux. Pour moi, c'était très intéressant et stimulant de trouver le bon compromis entre les deux.

Qu'as-tu pris en photo ?

Avec Gabriel, un très bon ami à moi, on aime prendre des photos ensemble. Nous sommes sortis cette soirée-là pour boire une bière et essayer les différents optiques. J'ai choisi d'utiliser le Thalassa (35mm). Je n'avais pas utilisé un grand angle depuis longtemps alors j'ai vraiment aimé le fait de conserver l'environnement dans mon cadre. J'ai shooté à pleine ouverture car il faisait très sombre.

J'ai aimé utilisé les plaques spéciales d'ouverture afin de jouer avec les lumières d'arrière-plan. Pour cette photo en particulier, j'ai utilisé le 80mm.

Quelle est la photo préférée ?

Celle-là ! J'aime faire fumer mes modèles. C'est un peu comme une obsession. Avec Gabriel, j'arrive toujours à trouver le bon atmosphère. Je pense que l'on se comprend bien.

Quelque chose à garder en tête lorsqu'on utilise le Neptune Convertible Art Lens System ?

Je dirais qu'il faut expérimenter les trois objectifs et les plaques spéciales d'ouverture. Il y a tellement de possibilités que tout le monde peut trouver la combinaison parfaite en fonction de ses besoins et de son style.

écrit par Lomography le 2017-05-14 dans #people

Cliquez ici pour plus d'articles inspirants et festifs sur notre page Happy Holidays. Vous pourrez participer à notre incroyable compétition pour gagner un panier cadeau Lomography, répondre à un test amusant, et découvrir nos offres quotidiennes !

Les articles les plus captivants