Maxime Simoncelli et la magie des bois

2017-03-23 1

On voyage à la quête de la beauté. On traverse les océans, les pays et les ciels dans ce dessein. Pour le photographe Maxime Simocelli, la forêt est l'endroit parfait pour trouver toute sorte de surprises et mystères.

© Maxime Simoncelli

Maxime utilise le pseudonyme "Sylfvr", qui veut dire "sulfure" - un produit chimique qu'il aime non pas par son odeur ou son utilité chimique, mais par son association au monde de l'alchimie. L'alchimie, à mi-chemin entre la chimie et la magie, est omniprésente dans l'univers esthétique de Maxime.

La forêt de la ville native de Maxime est une boîte de surprises et de mystères sans fin. Le craquement des branches, le sifflement du vent, les pas sourds des animaux, l'obscurité du crépuscule sont une partie de son œuvre photographique. Ses clichés sont brumeux et envoûtants, avec une palette de couleurs intenses qui respirent la magie. Une terre de fantaisie qui fait penser à l'univers de Tolkien, apte que pour les âmes curieuses et trépidantes.

© Maxime Simoncelli
© Maxime Simoncelli

L'inspiration de Maxime vient de plusieurs domaines : les peintres Odilon Redon, Gustave Moreau et Yoshitaka Amano; mais surtout de musiciens comme Alcest, Agalloch, Porcupine Tree and Ulver. Pour Maxime, la magie de ses photographies est libre et farfelue, toujours à la recherche de l'inconnu dans tous ses risques et périls.

© Maxime Simoncelli

Visitez le website de Maxime, son Facebook et son Instagram. Toutes les images sont concédées par Maxime Simoncelli.

écrit par Ciel Hernandez le 2017-03-23 dans #people

Un commentaire

  1. poison-exquis
    poison-exquis ·

    Merci pour cette découverte!
    :)

Les articles les plus captivants