LomoAmigo : Danny Dempsey aux commandes du Lomo'Instant Wide

2017-03-16

Voyager en van à travers les Etats Unis pendant des années a définitivement comblé notre LomoAmigo Danny Dempsey d'expériences visuelles, ce qui par moments l'a même dépassé. C'est avec le temps et la pratique de la photographie qu'il a appris à maîtriser sa vision du monde et à capter chaque moment tel qu'il advient. L’œuvre qui en résulte s'avère morose et poignante, pas loin de la musique que produit son groupe, Turnover.

Quand est-ce que tu as commencé à créer de la musique ?

J'ai commencé à faire de la musique quand j'avais 14 ans. Mon voisin jouait de la guitare et ne connaissait personne qui jouait donc il m'a un peu forcé à me procurer une basse pour apprendre à jouer et former un groupe avec lui. On était assez nuls au début mais on s'amusait et je pense que le fait de commencer à jouer devant des gens m'a poussé à vouloir m'y connaître davantage en musique.

Quand est-ce que tu as commencé à prendre des photos ?

Je ne me souviens pas de quand j'ai commencé à prendre des photos, mais quand je regarde mes photos de l'époque je me rends compte que c'est au moment où on s'est immergés dans les tournées que j'ai commencé à m'améliorer et à comprendre un peu plus l'enjeu. Notre première tournée a eu lieu en 2010 et à ce moment-là je n'avais pas un appareil que j'aimais, donc j'achetais n'importe quel appareil dans une boutique d'occasion, je l'utilisais jusqu'à ce qu'il ne marche plus, je chopais des pellicules et je choisissais le développement le moins cher possible.

Comment est-ce que tu exprimes ton identité à travers les différents supports, est-ce qu'il y a une différence entre eux ?

Ça fait déjà un moment que je shoote avec un Contax t2, et avec cet appareil je me force à prendre les photos consciencieusement. Si je vois des choses qui me touchent j'irai toujours les prendre en photo. Du coup, j'utilise mes appareils instantanés de façon assez spontanée. C'est super agréable de prendre une photo et d'avoir le résultat en papier 30 secondes après. On peut contrôler tellement de choses que c'est vraiment très agréable, mais du coup on peut aussi avoir des surprises.

Préfères-tu les photos instantanées ou les digitales ?

Je n'ai jamais vraiment eu d'appareil numérique, donc je ne pourrais pas m'exprimer là-dessus. J'utilise pas mal mon iPhone quand je n'ai pas un appareil photo, mais même si c'est assez pratique je n'aime pas prendre des tonnes de photos sans me forcer à réfléchir, à prendre des photos avec un propos. Définitivement les photos numériques ont leur place dans mon œuvre mais elles la gâchent aussi un peu.

Comment a été ton expérience avec le Lomo'Instant Wide?

J'ai adoré. J'ai utilisé pas mal d'appareils instantanés et celui-ci semble le plus agréable à utiliser.

Comment est-ce que tu trouves toujours de l'inspiration ?

Pendant les dernières années j'ai eu plus de mal à trouver l'inspiration, mais récemment j'ai essayé de me maintenir motivé. Je passe un temps énorme dans notre van à me déplacer de ville en ville, et à partir d'un moment c'était vraiment difficile de digérer toutes les expériences si vite accumulées. Maintenant je suis en train d'apprendre à me poser et à prendre mon temps pour pouvoir capter la beauté dans les petites choses quotidiennes. Au lieu de vouloir tout capter d'un seul coup j'essaye d'observer les choses qui m'entourent une par une. Je suis tout le temps entouré de gens créatifs et cela me pousse à tester des nouvelles choses et à continuer de créer, même si au début je n'y crois pas forcément toujours. Je vais emménager à NY dans quelques semaines et j'espère que ce changement d'air va aussi bien m'inspirer.

Penses-tu que tu vas tester des nouvelles formes d'art dans le futur ? La musique, la photographie, quoi d'autre ?

Quand j'étais au lycée j'aimais bien la peinture mais ça n'a pas duré très longtemps. Quand je rentre de cette tournée je compte m'y remettre à la peinture et voir si je sors des idées. Quand j'ai commencé à prendre des photos je prenais tout et n'importe quoi en photo du moment que ça me parlait. Même si je veux continuer à faire ça, je veux aussi essayer de me concentrer sur des sujets plus spécifiques pendant un temps. Par dessus tout, en ce moment on vient juste d'enregistrer des nouveaux morceaux donc on va devoir travailler à l'esthétique qui va venir avec.


Découvrez le Lomo'Instant Wide disponible sur notre boutique en ligne

Vous pouvez suivre Danny Dempsey sur son compte Instagram et sur Twitter.

écrit par Katherine Phipps le 2017-03-16 dans #équipement #culture #people #lieux

Les articles les plus captivants