Voyage en Sicile avec Kris Maccotta, notre nouvel artiste Petzval !

2014-10-16

Kris voyage et choisit ses destinations au gré de son humeur, et cette fois c’est en Sicile qu’il est parti et en très bonne compagnie : celle du Petzval. Découvrez ses photos et ses impressions. On a, pour notre part, comme une envie de Sicile subitement !

Prénom : Kris
Nom : Maccotta
Ville : Montreuil, France

Présente-toi en quelques mots.

Je suis Kris Maccotta, photographe et compositeur. Au-delà de tous ces qualificatifs, je ne conçois pas de me lever un jour sans avoir quelque chose d’excitant à faire.

Est-ce que tu peux nous décrire ton univers photographique et tes sujets de prédilection ?

Je suis un peu le personnage du père Edward Bloom dans Big Fish. Comme lui, j’adore rendre le banal extraordinaire. Je ne sais pas si l’on peut appeler cela un mensonge, ou juste l’illustration d’une réalité propre. J’aime le poétique et le sensuel. J’essaie de voir la beauté partout. J’adore quand les gens me disent : « tu étais dans un endroit extraordinaire, j’ai envie d’y partir tout de suite ». C’est un beau compliment. Mes terrains de jeu favoris se trouvent dans l’inconnu des différents voyages que j’ai la chance de faire, et les gens que je rencontre pour quelques secondes ou pour toujours. Je suis à la recherche d’humains normaux pour les rendre beaux, et leur montrer la manière dont je les vois.

Tu pratiques photographie, musique et vidéo. Qu’est-ce que ce mix apporte de plus à ton travail ?

Je dis souvent que pour moi il n’y a pas plusieurs arts. Il n’y a qu’un art, l’ART, et pas mal d’outils pour l’exprimer. L’important c’est la création, la composition. La magie qui naît… tous les jours je passe d’un domaine à l’autre en me disant que c’est la même chose que je suis en train de faire. Une image est le clip d’une chanson, une musique la BO d’une image. Je me soucie guère de l’aspect technique de la chose photographique ou musicale, mais plus de savoir si je trouverai l’inspiration au moment T.

Tu es parti en Sicile spécialement pour tester le Petzval (on t’envie). Comment choisis-tu tes destinations de shooting ?

Oui, j’y suis encore un peu d’ailleurs…En voyant le Petzval, je me suis dit que je devais aller dans un endroit où l’été n’était pas vraiment fini où la lumière allait beaucoup varier selon les heures de la journée. Un endroit un peu intemporel aussi, comme le Petzval. J’ai pensé trouver en Sicile des décors et des gens profonds. Ce que j’aime par-dessus tout.

Si tu pouvais emporter le Petzval n’importe où dans le monde, là, tout de suite, où est-ce que tu irais ? Et qui shooterais-tu ?

Je pense que j’irais dans la campagne japonaise. Je ferais un reportage sur les femmes en habits traditionnelles dans leurs jardins magiques (je ne sais même pas si ça existe ce genre de scène mais bon ….)

Et sinon tu as pensé quoi du Petzval la première fois que tu l’as vu ?

La première fois que je l’ai vu, c’était sur Internet, et je l’ai trouvé très séduisant. Très intriguant aussi. Le voir en vrai chez Lomography a renforcé cette idée. C’est pas un objectif , c’est un aimant !

Peux-tu nous parler de ton expérience avec le Petzval ? Qu’est-ce que tu as aimé dans cet objectif ?

La première des choses c’est que j’ai dû me résoudre à faire un voyage avec pour seul arme un 85mm. Compliqué pour moi qui ne jurais que par mon 35mm. J’ai tout de suite aimé son look incroyable et je savais qu’il me fallait jouer la carte du show off ; et j’ai rencontré beaucoup de gens grâce à lui. Des photographes curieux, des gens amoureux de beaux objets. Dès la sécurité à l’aéroport d’ailleurs, il a fallu que je fasse une démo pour prouver que c’était bien un objectif. J’ai adoré ça et ça a donné le ton au voyage. La deuxième chose que j’ai particulièrement appréciée pour parler purement de ses performances, c’est le flou qui est non seulement devant et derrière le point net, mais aussi sur les côtés de ce même point ; ajouté à cela un vignettage assez incroyable à grande ouverture, le sujet central vous claque à la figure et semble sortir de la photo. Sur des paysages ou de l’architecture, j’ai aussi parfois une impression de tilt shift léger qui peut être très appréciable.

Parle-nous un peu de la série de photos que tu as shooté avec. Une préférée ?

J’ai loué une voiture à l’aéroport et j’ai mis l’appareil entre mes jambes, pressé de découvrir mon premier sujet. J’ai roulé au hasard de la côte, et j’y ai trouvé pas mal de choses étonnantes, comme ce château et son crénelage de tours en hommes de pierres près de Syracuse ! L’Etna…. Bien sûr. J’adore les photos sous exposées et le noir en général, alors je dirais que ce sont les photos sur fond de lave que j’aime le plus. Un shooting mode sur l’Etna au Petzval pour Numéro ou Vogue… Je m’y vois déjà !

Puisque tu fais de la musique, quelle(s) chanson(s) choisirais-tu comme bande sonore de tes photos Petzval ?

Je dirais, pour le psychédélisme et le romantisme, Move with the season de Temples. Cela dit « lend your young ears to the sound of day ». Cela veut sans doute dire qu’il faut aller là où le vent nous porte.

Est-ce que tu aurais des conseils pour ceux qui l’utiliseraient pour la première fois ?

Je leur conseillerais de s’habituer, avant le shoot, à la molette de mise au point qui demande à être apprivoisée car elle est très courte. Le mieux serait de choisir deux sujets éloignés l’un de l’autre et s’entrainer à faire des aller-retours de mise au point. Une fois cette prise en main effectuée, on s’imagine jouer avec un sextant, c’est très grisant !

Maintenant que vous avez fait connaissance, y a-t-il un projet vidéo que tu rêverais de réaliser avec le Petzval ?

Sans doute un clip de Connan Mockassin en noir et blanc. Lui avec une guitare en pâte à modeler qui fond au fur et à mesure de la chanson, et des japonaises Hagardes qui font danses des chorégraphies improbables.

En parlant de projets, quels sont les tiens ?

Je voudrais faire une expo sur mon voyage en Inde, selon un concept qui voudrait regrouper les 5 sens. Je tiens aussi à ce que mes photos soient des tirages uniques, mais les galeries ont du mal à suivre l’idée pour le moment. Je prends mon temps. Je voudrais également partir (en Birmanie peut être) faire des photos pour une ONG qui scolarise les enfants en Asie du sud-est. Enfin, j’aimerais sortir mon premier album avec Kinescopa. En le disant là, ça me parait beaucoup à faire !

Encore merci à toi Kris pour avoir fais voyagé le Petzval ! Pour plus de photos de Kris “suivez-le ici” !

écrit par shibuya le 2014-10-16 dans #people #portrait #amigo #lomoamigo #sicile #italie #numerique #petzval #sicili

Cliquez ici pour plus d'articles inspirants et festifs sur notre page Happy Holidays. Vous pourrez participer à notre incroyable compétition pour gagner un panier cadeau Lomography, répondre à un test amusant, et découvrir nos offres quotidiennes !

Les articles les plus captivants

  • 25 Aventures dans lesquelles se sont embarqués nos Lomographes

    écrit par lomographymagazine le 2017-08-01 dans #news
    25 Aventures dans lesquelles se sont embarqués nos Lomographes

    L'important n'est pas la destination, l'important c'est le voyage. Au fil des années, nous avons adoré partager vos photos de voyage et voyager à travers vos yeux et vos photos. En voici la preuve.

    2017-08-01 3
  • Neptune Convertible Art Lens System : journal de voyage aux Etats Unis avec Wilson Lee

    écrit par Lomography le 2017-06-17 dans #people
    Neptune Convertible Art Lens System : journal de voyage aux Etats Unis avec Wilson Lee

    Le photographe hongkongais Wilson Lee a pris avec lui le Neptune Convertible Art Lens System pour partir en voyage aux Etats Unis. Il a visité la Death Valley, le Grand Canyon et le Antelope Canyon. Il a utilisé les optiques 35mm et 80mm pour prendre ses photos. Découvrez son voyage et ses premières impressions sur le Neptune Convertible Art Lens System !

    2017-06-17
  • Premières Impressions sur le Neptune Convertible Art Lens System : Benjamin Hampson

    écrit par Lomography le 2017-06-01 dans #news #people
    Premières Impressions sur le Neptune Convertible Art Lens System : Benjamin Hampson

    Benjamin Hampson vit à Londres. Il utilise la photographie comme moyen d'expression. Il aime documenter les cultures différentes de la sienne et mettre ainsi en valeur les personnes qu'il photographie. Nous lui avons prêté le Neptune Convertible Art Lens System pour qu'il le teste et qu'il partage avec nous ses premières impressions.

    2017-06-01
  • Shop News

    Lomography présente : le Lomo'Instant Automat Dahab !

    Lomography présente : le Lomo'Instant Automat Dahab !

    Inspiré des magnifiques plages de bronze et de somptueux bijoux égyptiens, découvrez le Lomo’Instant Automat Dahab !

  • Un moment avec Rebecca et le Petzval 85: une bonne dose d'humour et de créativité

    écrit par mpflawer le 2017-04-17 dans
    Un moment avec Rebecca et le Petzval 85: une bonne dose d'humour et de créativité

    Aujourd'hui, on vous propose de rencontrer un personnage haut en couleurs : Rebecca. Son histoire avec la photo commence à 16 ans lors d'un voyage en Sicile. Depuis, Rebecca n'a jamais plus quitté ses appareils. Cette photographe talentueuse qui nous vient tout droit de La Rochelle nous parle de son expérience avec le Petzval, partageant avec nous son approche de la photographie.

    2017-04-17
  • Around the World in Analogue : Inde

    écrit par Lomography le 2017-02-14 dans #lieux
    Around the World in Analogue : Inde

    "Around the World in Analogue", c'est notre petit tour du monde à nous qui vous entraîne vers les destinations les plus extraordinaires du globe. A chaque étape, la parole est donnée à un de nos lomographes. Aujourd'hui, c'est au tour du Lomographe Dominik Tomczyk de remuer ses souvenirs indiens et de nous transporter dans les villes de Delhi et Fatehpur Sikri.

    2017-02-14
  • Une journée avec Mum's not Home et le Lomo'Instant Square

    écrit par Lomography le 2017-09-06 dans #people
    Une journée avec Mum's not Home et le Lomo'Instant Square

    Makui et Chow sont les fondateurs du café "Mum's Not Home" à Hong Kong. Ils partagent et font ce qu'ils aiment, exactement comme quand maman n'est pas là ("Mum is not home") ! Apprenez-en plus sur l'histoire de "Mum's Not Home" et découvrez les photos prises avec notre dernier Lomo'Instant Square !

    2017-09-06
  • Shop News

    Appareil instantané Lomo’Instant Automat Bora Bora

    Appareil instantané Lomo’Instant Automat Bora Bora

    Voici tout ce qu’il vous faut pour votre prochaine aventure instantanée automatique : un Lomo’Instant Automat et des accessoires fun pour obtenir des photos créatives parfaitement exposées et mises au point, peu importe l’endroit ou le moment ! Précommandez-le dès maintenant pour le recevoir à Noël !

  • Premières impressions sur le Neptune Convertible Art Lens System : Maxime Chanet

    écrit par mpflawer le 2017-06-02 dans #news #people
    Premières impressions sur le Neptune Convertible Art Lens System : Maxime Chanet

    Maxime Chanet est un photographe français qui a commencé la photographie à 14 ans en prenant ses potes en photos. Son style à la fois cru et intime mélange le style docu avec des portraits en studio. Après le Petzval et le Lomo'Instant Wide, il revient avec une série intimiste et minimaliste dont lui seul a le secret, série qu'il a réalisé avec le Neptune Convertible Art Lens System.

    2017-06-02
  • L'univers stellaire de Eleonore Wismes capturé au Daguerreotype Achromat

    écrit par Maria Teresa Neira le 2017-05-06 dans
    L'univers stellaire de Eleonore Wismes capturé au Daguerreotype Achromat

    L’univers de notre nouvelle Lomo Amigo Eleonore Wismes est onirique, stellaire, délicat. C’est un voyage dans des espaces ouverts, des scènes épurées, des paysages magiques. C’est une célébration de la beauté de la jeunesse, couronnée d’étoiles, d’arcs-en-cieux d’aquarelle et de paillettes. Capturée avec le Daguerreotype Achromat, cette série nous plonge dans le monde enchanté d’Eleonore.

    2017-05-06
  • Marta Bevacqua : le LC-Wide et la magie du vent

    écrit par mpflawer le 2017-02-06 dans
    Marta Bevacqua : le LC-Wide et la magie du vent

    Marta a un univers unique. A chaque cliché, la photographe nous transporte dans un monde de possibles. Portes ouvertes à de multiples aventures où se croisent des silhouettes féminines et fragiles, ses photos au LC-Wide ne font pas exception. C'est dans le cadre d'un projet édito pour le magazine The Grey Attic que Marta a réalisé cette série intitulée Follow The Wind. Elle revient sur le magazine nous en parler.

    2017-02-06 8
  • Shop News

    Lomo'Instant Family

    Lomo'Instant Family

    Le Lomo'Instant est sans conteste le plus créatif des appareils instantanés ! Mais ce qui est encore plus fort, c'est qu'il se décline en différentes couleurs. Du coup, vous pouvez choisir le modèle qui VOUS correspond le mieux !

  • LomoHome de la semaine : @frenchyfyl

    écrit par lomographyfrance le 2017-12-16 dans #people
    LomoHome de la semaine : @frenchyfyl

    Il y a quelques jours, frenchyfyl fêtait ses 100 000 likes après 6 ans dans la communauté ! C'était donc la semaine où jamais pour en faire notre LomoHome de la semaine !

    2017-12-16 2
  • Lomo Best Of - 2017 : Une Année d'Anniversaires

    écrit par Lomography France le 2017-12-15 dans #équipement #culture #news
    Lomo Best Of - 2017 : Une Année d'Anniversaires

    Cette période de fin d'année est l'occasion de faire un retour sur les moments marquants de 2017, année des 25 Ans de Lomography qui fut riche en actualités et célébrations !

    2017-12-15
  • Livraison express offerte pour vos achats de dernière minute !

    écrit par Lomography le 2017-12-15 dans #équipement #news
    Livraison express offerte pour vos achats de dernière minute !

    Vous êtes à la recherche du cadeau ultime pour vos proches ? Ou bien vous avez juste envie de vous offrir un petit cadeau rien qu'à vous ? Dans tous les cas, vous avez de la chance car nous avons des offres spéciales de livraison disponibles dans le monde entier ! En fonction de votre localisation, toute commande de plus de €150 peut profiter d'une livraison express gratuite avant les dates limites de commande.