Nos nouveaux membres parlent de leur aventure argentique

A notre époque où presque tout est facilité par la technologie, il est rafraîchissant de voir une nouvelle portée de photographes qui choisissent encore la voie argentique.

Entraînés par une curiosité innée ou encouragés par des photographes argentiques de longue date, nous avons tous eu des histoires différentes sur le pourquoi nous avons atterri dans le monde des aventures argentiques. Pour la plupart d’entre nous, la photographie avec un appareil photo argentique est une expérience libératrice. Le confort qu’apportent les appareils photo numériques est, par moment, tentant en quelque sorte. Mais rien ne vaut la joie et l’excitation de ne pas savoir ce que vous avez capturé sur votre pellicule jusqu’à ce qu’elles soient développées.

antiox de Singapour, Singapour

JC Gratila – antiox

En cette ère numérique, pourquoi encore photographier sur film?

Il y a quelque chose dans la photo argentique qui donne un sentiment tangible et rêveur à la fois. Prendre des photos sur pellicules vous demande de travailler dur et de penser à fond à chaque prise de vue. L’expérimentation et le jeu avec la pellicule permettent à votre créativité de naviguer.

La photographie argentique vous fait vous sentir comme un gamin dans un magasin de bonbons. Que vous soyez sur votre chemin vers le labo pour récupérer vos pellicules développées ou simplement en train d’attendre que vos pellicules soient livrées à votre domicile. Et puis les gens sont stupéfaits quand ils constatent que vous avez pris cette photo magnifique avec un appareil argentique. Les pellicules sont intemporelles. Vive la pellicule !

Tu as lu les 10 règles d’or de Lomography, quelle est celle que tu appliques dans ta vie de tous les jours ?

La règle n°10: Oublie toutes les règles ! On a la liberté de faire n’importe quoi avec son appareil photo et sa pellicule. De photographier comme on le veut. De photographier ce qu’on veut. Laissez votre instinct vous guider, suivez le courant et amusez-vous tout simplement. Rejetez la réalité et construisez votre propre réalité à travers l’objectif de l’appareil photo !

morninglight d’Amsterdam, Pays-Bas

Parisa Sabah Aaliyah Vaiszadeh – morninglight

Comment as-tu trouvé la communauté ? Qui ou qu’est-ce qui t’a convaincu à la rejoindre ?

s0y m’a introduit à la communauté Lomography. Elle travaille dans la boutique Lomography à Amsterdam et elle a répondu à toutes mes questions sur la pellicule. Si jamais j’ai des difficultés ou des questions je peux toujours y aller pour avoir des conseils.

Qu’est-ce que tu es impatiente de découvrir dans notre communauté ?

Je suis impatiente d’en apprendre plus grâce aux fantastiques astuces et obtenir des idées créatives et des commentaires des membres de la communauté.

theisleofadventure du Royaume-Uni

Rebecca Shevels – theisleofadventure

En cette ère numérique, pourquoi encore photographier sur film ?

C’est plus amusant! J’aime l’imprévisibilité des appareils argentiques. J’aime les fuites de lumière et les marques mystérieuses. J’aime pouvoir voir des reflets à l’intérieur de l’objectif. C’est passionnant d’attendre que le film soit développé et ne pas avoir idée de quels clichés vont êtres réussis ou comment ils vont sortir, ou s’ils vont sortir tout court ! Puis aussi, avoir un nombre limité de photos signifie que je ne vais pas perdre du temps debout dans un endroit juste à prendre 10 photos de la même chose.

Ton appareil argentique préféré du moment et pourquoi ?

Mon Holga était mon premier appareil Lomography. Ma sœur me l’a offert pour Noël alors c’est assez sentimental. C’était comme si je devenais gamine à nouveau, toute excitée devant un cadeau sous le sapin. Quand je l’ai déballé juste assez pour voir si qui était à l’intérieur, je ne pouvais le débarrasser du papier assez rapidement !

Depuis lors, j’ai eu un Lubitel 166B, un appareil Fisheye, un vieil appareil 110 quelconque et un Vivitar Focus Free PN2011. Il faut le dire, je suis complètement accro mais je pense que le Holga sera toujours mon préféré. Il fait tout ce que je veux. Je peux l’utiliser avec les pellicules 120 et 35mm. Même si le Holga est en plastique il n’est pas trop fragile alors je peux l’emporter partout sans avoir peur de le casser. Je suis terriblement gauche ! Ce que je préfère, c’est les effets de l’objectif en plastique et les effets surprenants qu’on peut obtenir.

alyssa_apollo de Krasnodar, Russie

Alyssa Esikova – alyssa_apollo

Comment as-tu trouvé la communauté ? Qui ou qu’est-ce qui t’a convaincu à la rejoindre ?

Mon mari, journaliste et photographe, m’a conseillé de me renseigner sur la communauté quand il a vu mes essais Lomography. Ma première visite du site a été comme un plongeon dans l’océan – tout un nouvel univers de gens qui prennent des photos avec des appareils argentiques !

Tu as lu les 10 règles d’or de Lomography, quelle est celle que tu appliques dans ta vie de tous les jours ?

Règle n°1: Emporte ton appareil partout avec toi. Vous ne savez jamais ce qui vous attend au détour d’une rue.

efrost de Berlin, Allemagne

Erika – efrost

En cette ère numérique, pourquoi encore photographier sur film ?

Je suis un cas typique de “j’ai un appareil numérique mais je ne l’utilise jamais”. L’appareil numérique ne me sert pas. D’une part, l’argentique c’est tellement plus amusant et je peux aussi m’en servir comme exutoire créatif. Ce que je préfère dans la photographie argentique c’est la possibilité de faire des expositions multiples, ce que je ne peux pas faire avec mon appareil numérique. Même si je pouvais, ça casserait toute l’excitation !

Tu as lu les 10 règles d’or de Lomography, quelle est celle que tu appliques dans ta vie de tous les jours ?

Très certainement la règle n°1: Emporte ton appareil partout avec toi. Je suis allée jusqu’à acheter un Diana Baby 110 pour toujours pouvoir avoir un appareil à portée de main. Je suis certaine que tous les gens de la communauté connaissent ces moments “Zut, pourquoi n’ai-je pas pris mon appareil photo ?” . J’en ai eu marre de louper de super opportunités de photos et j’ai juste décidé de m’acheter un des appareils les plus petits et les plus légers de la boutique Lomography.

iam_srs de Grand Rapids, Etats-Unis

Sigmund Steiger – iam_srs

Comment as-tu trouvé la communauté ? Qui ou qu’est-ce qui t’a convaincu à la rejoindre ?

Quand j’étais encore à l’école, j’étais branché skateboard et j’étais abonné à un magazine qui faisait la publicité de l’appareil Fisheye One de Lomography. J’étais intrigué pas le design étrange et j’ai idéalisé le concept de la photographie argentique même si je ne m’y connaissais pas du tout. J’ai eu un appareil argentique pour mon anniversaire et je suis vigoureusement la communauté Lomography depuis lors !

Qu’est-ce que tu es impatient de découvrir dans notre communauté ?

Je suis constamment à la recherche de nouvelles techniques sur les bains argentiques et des expériences amusantes dans la section astuces. Et puis, c’est inspirant de voir les articles des membres de la communauté sur la manipulation et le contrôle des pellicules.

macosta du Brésil

Marília Costa – macosta

En cette ère numérique, pourquoi encore photographier sur film ?

J’aime la pellicule parce qu’on ne peut pas l’utiliser excessivement. Bon, ce n’est pas mon cas en tout cas. On ne peut pas prendre 15 photos du même truc et choisir la meilleure ensuite.

Quand j’étais petite, mes parents n’emportaient qu’une ou deux pellicules en voyage car c’était très cher. Ils prenaient des photos et ne savaient pas si elles étaient bien ou pas. Ça prenait du temps de faire développer des pellicules. Ils ne voyaient les photos qu’après des mois. Parfois, ils voyaient des photos dont ils ne se rappelaient pas. C’est ce que j’aime sur les appareils argentiques: ils transforment les souvenirs en magie !

Ton appareil argentique préféré du moment et pourquoi ?

En ce moment, mon Holga. C’est devenu mon meilleur ami. Il est simple à utiliser et j’ai jamais eu de problèmes avec lui. Bon, à part les photos qu’il prend accidentellement dans mon sac. J’adore les effets que crée le Holga et il est très pratique à utiliser.

moseslau1988 de Singapour, Singapour

Moses Lau – moseslau1998

Comment as-tu trouvé la communauté ? Qui ou qu’est-ce qui t’a convaincu à la rejoindre ?

Alors, mon premier appareil Lomo était un cadeau de mon cousin. A partir de là, j’ai décidé d’en apprendre plus sur la communauté et ma volonté de photographier sur pellicule s’est accrue. Je suis tombé amoureux des imperfections que créent les pellicules et du fait qu’on puisse rendre chaque photo belle.

En cette ère numérique, pourquoi encore photographier sur film ?

L’avancement de la technologie ne pourra jamais battre le grain des pellicules. Beaucoup de mes amis me demandent pourquoi je préfère la pellicule au numérique. Et je leur dis toujours que la prise de vue numérique c’est comme piéger son imagination dans une cage. Mais avec la pellicule , l’imagination peut éclater ! Il suffit simplement de shooter pour que soit génial !

thevisualist de Vienne, Autriche

Chris – thevisualist

En cette ère numérique, pourquoi encore photographier sur film ?

Après des années de photographie numérique je pensais que l’argentique était mort jusqu’à ce que je lise sur le développement au Caffenol. Je devais l’essayer alors j’ai ressorti mon reflex de 1989 et j’ai commencé à shooter et à développer au café. Depuis ce jour là, je suis contaminé.

Ton appareil argentique préféré du moment et pourquoi ?

Le Lomo LC-A que j’ai acheté à Vienne en début d’année. Il a attendu 18 ans d’être ouvert dans sa boîte originale. Le paquet date de Mars 1996 ! :)

nutallia des Philippines

Talia Enriquez – nutallia

Comment as-tu trouvé la communauté ? Qui ou qu’est-ce qui t’a convaincu à la rejoindre ?

Je ne me rappelle pas vraiment comment je suis tombée sur Lomography. Je pense que c’était grâce à Tumblr et je suis devenue obsedée par le Diana Mini. Ou c’était peut-être toutes ces fois où on allait voir l’équipe de Manila et que je voyais tous ces appareils colororés qu’ils vendent. En tout cas, les photos que j’ai vu chez Lomography m’ont inspiré et donner envie d’avoir un Diana Mini.

L’achat du Diana Mini a été un des moments les plus heureux de ma vie. Je me disais que je n’utiliserai qu’une pellicule par mois mais la vie s’est produite et j’ai commencé à utiliser une pellicule par semaine pendant 3 semaines de suite ! Et même si mon portefeuille pleurait et me suppliait d’arrêter. J’ai développé mes deux premières pellicules et j’ai été très heureuse des résultats. Ma pellicule d’essai n’était pas si mal et la deuxième était une nette amélioration. J’ai scanné les photos de ma deuxième pellicule et alors j’ai décidé de rejoindre la communauté et de partager mes photos avec le monde !

En cette ère numérique, pourquoi encore photographier sur film ?

J’ai essayé d’utiliser les reflex numériques et ils sont un peu trop pour moi. J’aime les choses qui sont simples et faciles. Vous pourriez dire que je devrais prendre un appareil photo “point-and-shoot” mais je crois que la photographie est une forme d’art. J’aime le caractère unique et passionnant, des appareils argentiques – la qualité brute des photos et les imperfections qui vont avec.

Le simple fait que la photographie argentique me force à faire développer mes photos. Ainsi que la réaction adorable de personnes qui voient un appareil argentique pour la première fois. C’est tout simplement précieux.

La photographie argentique change votre vie. Ça change la façon dont vous regardez les choses et la vie elle-même. Chaque instant devient une occasion et chaque occasion devient un souvenir. Il vous oblige à moitié à vivre l’instant présent, quelque chose que j’ai essayé de faire depuis que je suis entrée au lycée.

La photographie argentique, c’est génial. Je remercie les gens qui ont penser à la maintenir en vie. Qu’elle puisse être vivante aussi longtemps que la Terre tourne !

écrit par icequeenubia le 2014-03-26 dans #news #interviews #argentique #avis #nouveau
traduit par lomographyfrance

Les articles les plus captivants

  • Pourquoi restons-nous fidèles à l'argentique ? (Partie 1)

    écrit par Julien Matabuena le 2015-04-15 dans #people #lifestyle
    Pourquoi restons-nous fidèles à l'argentique ? (Partie 1)

    Alors que beaucoup de personnes se mettent désormais au numérique dans leur travail, que ce soit totalement ou de façon ponctuelle, il y a encore des photographes qui restent attachés à la pellicule et qui continuent d'utiliser des argentiques. En souvenir de la Journée Mondiale de la photographie argentique, nous avons sélectionné nos dernières interviews afin de mettre en évidence les raisons pour lesquelles ces photographes choisissent de prendre encore (et toujours !) des photos à l'argentique.

    3
  • Des designers et La Sardina : Simone Legno de tokidoki

    écrit par mindofmyra le 2014-10-07 dans #people #lomoamigos
    Des designers et La Sardina : Simone Legno de tokidoki

    Nous avons demandé aux designers les plus branchés de New York de nous prêter leur talent pour customiser les appareils DIY La Sardina. Nous sommes très heureux de partager avec vous le travail de Simone Legno de tokidoki ! Simone Legno est directeur artistique et co-fondateur de tokidoki, qui signifie "parfois" en japonais. Il a choisi ce mot car selon lui "tout le monde attend ce moment qui changera le destin, par hasard ou grâce à une nouvelle rencontre".

  • Petite discussion avec le Bitbanger Labs : les mecs derrière le Pixelstick

    écrit par bgaluppo le 2015-07-01 dans #people
    Petite discussion avec le Bitbanger Labs : les mecs derrière le Pixelstick

    L'attention de Duncan Frazier et Stephen McGuigan est portée sur de la technologie de niche totalement inspirante. Ils ont crée Bitbanger Labs, un lieu unique à Brooklyn où les deux amis ont développé l'outil de light-painting révolutionnaire : le Pixelstick ! On a eu la chance de papoter un peu avec eux pour en savoir plus sur leur travail et cet outil de folie !

  • Shop News

    LC-A Iblazr Bundle

    LC-A Iblazr Bundle

    Capturez des clichés même en condition de faible luminosité, en combinant l'appareil Lomo LC-A+ avec le flash Iblazr grâce à ce pack.

  • Tribulations avec un Fisheye

    écrit par lomographyfrance le 2015-04-24 dans #people #lifestyle
    Tribulations avec un Fisheye

    Il y a plusieurs façons de prendre des photographies, et le Fisheye en est une. Il ouvre de toutes nouvelles perspectives, sans prise de tête ou réflexions trop poussées. Étant une amatrice qui aime tester de nouvelles manières de photographier, je vous présente ici mon approche du Fisheye, entre la France, l'Écosse et l'Espagne.

  • Premières impressions avec l'objectif artistique Lomo LC-A Minitar-1 : Andrea Cislaghi

    écrit par Julien Matabuena le 2015-05-02 dans #matériel #news
    Premières impressions avec l'objectif artistique Lomo LC-A Minitar-1 : Andrea Cislaghi

    Au cas où vous l'ayez manqué, nous venons de vous dévoiler le tout nouveau membre de la famille des objectifs artistiques : le Lomo LC-A Minitar-1, équipé avec l'optique premium russe du LC-A qui vous permet de retrouver le style lomographique unique avec vos appareils argentiques et numériques. Pendant les jours qui suivent, nous allons partager avec vous les premières impressions photographiques des membres de la team Lomography qui ont testé l'objectif. On commence donc avec notre designer graphique Andrea Cislaghi, qui a utilisé l'objectif avec le Bessa R2 et le Sony Alpha 7.

  • Offre du 3 décembre : Vous cherchez un appareil génial pour Noël ? (Code boutique en ligne : BRIGHTDELIGHT15)

    écrit par jacobs le 2014-12-03 dans #news
    Offre du 3 décembre : Vous cherchez un appareil génial pour Noël ? (Code boutique en ligne : BRIGHTDELIGHT15)

    Nous sommes de retour avec une nouvelle promotion de l'Avent ! Aujourd'hui les amateurs de DIY pourront profiter d'une réduction de 15% sur le Konstruktor, mais pas seulement ! Cette offre est valable sur tous nos appareils en plastique ! Cette année offrez un appareil argentique en vous dirigeant sur la boutique en ligne ou dans un de nos Gallery Stores.

  • Shop News

    Protégez votre appareil avec la pochette Mayura

    Protégez votre appareil avec la pochette Mayura

    Un sac en édition limitée pour protéger vos appareils et objectifs.

  • Community Amigo : David Elalouf (Dudizm)

    écrit par lomographyfrance le 2015-05-17 dans #people #lomoamigos
    Community Amigo : David Elalouf (Dudizm)

    David est notre deuxième Community Amigo. Son aventure avec Lomography a commencé il y a déjà 10 ans, il a d'ailleurs connu l'une des premières boutiques qui vendait des articles Lomography. Il nous parle, entre autres, de sa curiosité pour les appareils photos et nous expose ses réflexions sur la photographie argentique. En fin d'article, il nous donne tous les noms de ses copains Lomographes ! Inspirez-vous de son univers et explorez de nouvelles LomoHomes. Vous aussi faites comme Dudizm, créez votre LomoHome et qui sait peut-être qu'un jour nous ferons un Community Amigo avec vous !

    3
  • LomoAmigo Petzval : Chris Pollard

    écrit par hannah_brown le 2014-12-13 dans #people #lomoamigos
    LomoAmigo Petzval : Chris Pollard

    Chris Pollard est un photographe de mode qui, malgré son amour pour le monde trépidant de la mode, a toujours été passionné par la photographie argentique. Il souhaitait depuis longtemps tester le nouvel objectif Petzval, et nous étions ravis de le lui prêter. Aujourd'hui il partage avec vous ses photos et répond à nos questions dans une interview exclusive.

    1
  • Petzval LomoAmigo: Jonathan Daniel Pryce

    écrit par hannah_brown le 2015-06-15 dans #people #lomoamigos
    Petzval LomoAmigo: Jonathan Daniel Pryce

    Jonathan Daniel Pryce est un jeune photographe talentueux qui nous vient tout droit de Londres. Spécialisé dans la photographie fashion masculine et la street photography, Jonathan a déjà collaboré avec Glamour, Grazia, GQ ou encore Vogue. En 2012, il a débuté un projet personnel : immortaliser 100 barbes en 100 jours. Une mission qu'il a réalisée à Londres, à la recherche de tous les barbus de la capitale anglaise.

  • Shop News

    Lomo'Instant Havana Edition

    Lomo'Instant Havana Edition

    Avec le Lomo'Instant Havana, immortalisez toutes vos aventures estivales en un instant grâce à cette édition rafraîchissant de couleur aigue-marine, et choisissez parmi les objectifs celui qui convient le mieux à la situation pour encore plus de fun et de créativité !

  • Collectionner les jolis moments de la vie avec le Lomo'Instant

    écrit par bgaluppo le 2015-05-04 dans #matériel #lifestyle
    Collectionner les jolis moments de la vie avec le Lomo'Instant

    On dit souvent que les photos instantanées ont un goût de nostalgie. Bien que j'utilise souvent mon Lomo'Instant avec différents accessoires de folie comme le Splitzer ou les filtres colorés, je dois dire que je suis plutôt d'accord avec cette idée (peut-être est-ce dû au vignettage ?), et j'ai souvent envie de retourner dans le passé et de revivre l'instant éternellement. Au nom de la photographie argentique et "en mémoire" de tous ces bons souvenirs qui viennent souvent frapper à notre porte, nous sommes allés dans différents endroits de Vienne où nous avons pris des photos les unes avec les autres. Regardez donc notre petite galerie aux accents de nostalgie.

  • Community Amigo : Caroline Verstaen (Calilou)

    écrit par lomographyfrance le 2015-05-20 dans #people #lifestyle #lomoamigos
    Community Amigo : Caroline Verstaen (Calilou)

    Caroline est une jeune Lomographe depuis août dernier. Elle a redécouvert la photographie argentique il y a quelques années. C'est avec l'appareil La Sardina et le Diana Mini que tout a commencé. Découvrez la suite des aventures de cette Lomographe dès maintenant !

    6
  • Le Lomo’Instant Caribbean Edition ? Ahah ! On vous a bien eus !

    écrit par jacobs le 2015-04-01 dans #matériel #news
    Le Lomo’Instant Caribbean Edition ? Ahah ! On vous a bien eus !

    Poisson d’avril ! Effectivement, vous êtes venus ici en cherchant le Lomo’Instant Caribbean Edition et tout ce que vous avez trouvé ici est la vérité cachée derrière notre petite blague de 1er avril de cette année. Voyons, ce n’est qu’une petite blague à avaler ! Mais ne vous laissez pas abattre par cela, nous avons encore plein de superbes petites choses quu vous feront plaisir !

    2