Rencontre avec un pionnier du Petzval : une interview avec Geoffrey Berliner

2013-12-05

Geoffrey Berliner est directuer exécutif de la fondation Penumbra et du Centre pour la Photographie Alternative de New York. Il a une collection impressionnante d’objectifs Petzval vintage et c’était un honneur pour nous de discuter avec lui du Petzval et de sa signification pour lui. Lisez l’article pour découvrir notre interview avec ce vrai pionnier du Petzval !

Un portrait de Geoffrey Berliner avec le nouvel objectif Petzval Lomography x Zenit – © Coco Alexander

Comment as-tu découvert la photographie au Petzval ?

J’ai acheté mon premier objectif pour portraits Petzval, un CC Harrison, sur un marché aux puces à la fin des années 90. A l’époque, je n’aimais pas les limites de la photo numérique et j’explorais la photographie sur format large. J’ai trouvé romantique d’utiliser des objectifs anciens et j’étais curieux de voir comment cet objectif rendrait sur des pellicules modernes. J’éai été assez surpris par ses qualités optiques inhabituelles, surtout par les zones floues. On les nomme d’après le terme japonais “bokeh”. Tous les objectifs ont un “bokeh” mais il dépend de la façon dont chaque objectif est manufacturé et comment l’objectif est utilisé, surtout lorsque le diaphragme est grand ouvert. La première chose que j’ai remarqué a été le bokeh en tourbillon. Cela a piqué ma curiosité et m’a poussé à investiguer sur les caractéristiques du Petzval et à en savoir plus sur les objectifs du 19ème siècle et l’histoire de la photographie.

A ce moment-là, un ami m’a présenté le Centre pour la Photographie Alternative à New York, où j’ai suivi mon premier atelier d’impression sur plaques de collodion humide pour créer des ferrotypes. Dans ce cours, tous les appareils étaient équipés d’objectifs Petzval, ce qui nous permettait d’appliquer ces optiques au medium pour lequel elles avaient été créées. Les résultats m’ont emballé et j’ai continué à m’intéresser aux premières techniques de photo, si bien que c’est devenu une passion à partager. En peu de temps, j’ai étudié d’autres processus. Cette passion m’a permis de partagé mes intérêts, c’est pourquoi je me suis engagé administrativement avec le Centre pour la Photographie Alternative et en suis finalement devenu le directeur.

Photo 1 : quelques uns des objectifs Petzval de Geoffrey Berliner. Photo 2 : Le nouvel objectif Petzval Lomography x Zenit – © Coco Alexander

Pourquoi aimez-vous tant la photo Petzval ?

De tous les objectifs que j’ai utilisés, anciens commes modernes, le Petzvak reste l’un de mes préférés. C’est un objectif polyvalent et complexe qui a été créé pour deux raisons : pour raccourcir la durée d’exposition et fournir une image plus nette. Josef Petzval a réussi : son objectif était parmi les plus rapides et les plus nets, meilleur que le Chevalier Achromat qui était lent et ne pouvait être net qu’avec certains filtres. La formule du Petzval n’était pas parfaite et ce sont ces imperfections que les photographes modernes recherchent, notamment pour la photo d’art et expressive. Les photographes qui travaillent avec le matériel et les procédés du 19ème siècle veulent cette touche originale et authentique, pour réaliser des Daguerréotypes et de ferrotypes.

Le Petzval est extrêmement polyvalent et complexe. La caractéristique la plus importante du Petzval est son champ incurvé. Cela veut dire que l’image n’est pas rendue complètement à plat. Son centre est net et plat et à mesure que le champ s’étend vers l’extérieur, l’image est de plus en plus distordue. Ce champ incurvé produit un effet bokeh en tourbillon si la photo est prise sur un fond à motifs comme des arbres avec la lumière qui traverse les branches. Au 19ème siècle, on préférait un centre net. Un Petzval qui couvrait un format 8×10 était utilisé avec un format de plaque 6 ½ x 8 ½ ou 5×7. Le Petzval est aussi un objectif très rapide (avec son ouverture f3.8). Cette vitesse permet une profondeur de champ très faible, idéale pour les portraits en gros plan. Cette profondeur faible était appelée fall off. On la remarque dans des portraits où les yeux sont nets mais le nez et les oreilles sont flous. L’objectif gagne en netteté s’il est refermé et la profondeur élargie.

On peut aussi expérimenter avec le Petzval en modifiant la configuration des éléments arrières. On peut ainsi obtenir des effets amusants. On peut aussi choisir de n’utiliser que les éléments avant, appelés Achromat. Utilisé grand ouvert, ce groupe d’éléments produit des images très douces qui deviennent plus nettes en refermant le diaphragme. Cet objectif est devenu la base des appareils au flou artistique pendant le mouvement pictorial de la fin du 19ème au 20ème. Cet objectif a influencé le développemnt d’objectifs notables comme le Pinkham & Smith Semi-Achromat and Synthetic, utilisé par Alfred Stieglitz et le Spencer Portland utilisé par Edward Weston. Les applications sont multiples.

La formule Petzval est revenue à la vie lorsque les images mouvantes sont nées. Les premiers objectifs pour cette industrie étaient des Petzvals reformulés. Ils étaient utilisés pour les caméras de cinéma et les projecteurs. Récemment, ces Petzval pour le cinéma ont été montées sut des appareils numérques modernes, notamment sur des micro 4/3. Le nouveau Petzval Lomography est une belle addition à la collection et il permet l’utilisation avec des puces numériques plein format et des appareils argentiques 35mm.

Un portrait de Geoffrey Berliner photographié avec le nouvel objectif Petzval Lomography x Zenit – © Coco Alexander

Quelle est la spécificité des photos avec ce genre d’objectifs ?

Photographier avec des objectifs vintage est très gratifiant. Cela demande au photographe de s’éloigner des normes de netteté, de contraste et de saturation que les objectifs modernes offrent. Les objectifs vintage ont des imperfections qui peuvent être mises à profit de façon géniale et gratifiante pour ceux qui veulent bien s’y mettre. Le Petzval a l’un des designs les plus uniques et intéressants jamais connus en optique.

Si vous voulez mettre la main sur le nouvel objectif Petzval Lomography x Zenit inscrivez-vous sur notre liste d'attente pour être informé lorsque l’appareil est disponible pour les pré-commandes. Découvrez toute l’histoire sur le microsite Petzval

La fondation Penumbra, www.penumbrafoundation.org, est une organisation à but non-lucratif dédiée aux arts photographiques et à l’éducation. L’un des buts de cette organisation est de garder vivante la photographie argentique et de préserver les procédés photographiques d’origine dans un monde numérique qui change rapidement. Le Centre pour la Photographie Alternative est la partie éducative de la fondation.

écrit par tomas_bates le 2013-12-05 dans #news #interview #petzval #geoffrey-berliner
traduit par lomographyfrance

Les articles les plus captivants

  • Nouvelle édition du Nixon Surf Challenge : Sea, Analog & Fun

    écrit par mpflawer le 2016-06-30 dans #vidéos
    Nouvelle édition du Nixon Surf Challenge : Sea, Analog & Fun

    En 2016, et pour la troisième année consécutive, Lomography a le plaisir de s’associer avec Nixon pour la nouvelle édition du Nixon Surf Challenge, une compétition de surf qui réunit les meilleurs surfeurs des quatre coins du globe. Pour cette nouvelle édition, direction l’Irlande pour un voyage entre terre et mer. Car après les plages paradisiaques de l’île d’Hainan où avait eu lieu la précédente édition du challenge, c’est sur les côtes verdoyantes irlandaises que l’équipe du challenge a posé ses bagages, remplis d’appareils, de pellicules et d’objectifs Lomography. Et découvrez dans l'article la vidéo officielle du challenge !

    2016-06-30
  • 366 jours en un instant : l'interview de Wes Hodge

    écrit par Azin Teimoori le 2016-03-10 dans #people
    366 jours en un instant : l'interview de Wes Hodge

    Entre des commandes professionnelles, des shootings de mariage et les vagues, Wes Hodge, photographe établi à Honolulu, travaille sur un projet personnel intitulé #instax366project et partage ainsi une (et rien qu'une seule !) photo instantanée par jour. Nous avons eu la chance de discuter avec lui à propos de ses tentatives pour atteindre la perfection et de ses premières impressions sur notre cher Lomo'Instant Wide !

    2016-03-10
  • Rencontres avec les commerçants du Marais : Nicolas Wanstok de la librairie Les Mots à la Bouche

    écrit par mpflawer le 2016-08-09 dans #culture #news #people #lieux
    Rencontres avec les commerçants du Marais : Nicolas Wanstok de la librairie Les Mots à la Bouche

    Chez Lomography, on aime la vie de quartier et partir à la rencontre des gens que nous croisons tous les jours. C'est pourquoi nous avons décidé de vous proposer une nouvelle rubrique et de vous entraîner avec nous à la rencontre des commerçants qui officient autour de notre charmante boutique située au 17 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie à Paris. On commence avec un peu de lecture, direction la librairie Les Mots à la Bouche pour rencontrer Nicolas, libraire depuis 8 ans, lecteur et cinéphile dans l'âme. Un premier portrait au Petzval 58 Bokeh Control et une interview de Nicolas vous attendent alors... bonne lecture !

    2016-08-09 2
  • Shop News

    Kit objectifs & Splitzer pour Lomo'Instant Wide

    Kit objectifs & Splitzer pour Lomo'Instant Wide

    Vous êtes à la recherche d'une nouvelle expérience avec votre Lomo'Instant Wide ? Passez à la vitesse supérieure avec ce kit tout en un pour votre appareil instantané Lomo'Instant Wide !

  • Petzval Amigo Xavier Boldú

    écrit par hannah_brown le 2016-02-11 dans #people
    Petzval Amigo Xavier Boldú

    Basé à Londres, le photographe Xavier Boldú a su capturer tout le potentiel du Petzval 85 à travers une série de portraits à couper le souffle. Il partage avec nous ses clichés préférés et nous raconte son coup de cœur pour le bokeh si particulier de cet objectif.

    2016-02-11
  • Le LC-A 120 à Deauville avec Dominique Conil

    écrit par mpflawer le 2016-10-14 dans
    Le LC-A 120 à Deauville avec Dominique Conil

    Départ pour la côte normande de Deauville pour une série aux couleurs douces en compagnie de la photographe Dominique Conil et du LC-A 120. Dans cette interview, Dominique partage avec nous son amour pour le moyen format et pour la photographie qui, selon elle, "a plusieurs raisons d’être en tant que langage artistique et social."

    2016-10-14 1
  • Compétition Lomography x Kube : Le moment lecture

    écrit par lomographyfrance le 2016-03-07 dans #people
    Compétition Lomography x Kube : Le moment lecture

    Vous aimez voyager à travers les époques et les pays, vivre des histoires incroyables, tristes, drôles ou émouvantes tout en restant bien au chaud dans votre grotte ? Avec Kube, on vous a concocté une petite surprise : on vous propose de gagner des cadeaux parfaits pour la fin de l'hibernation, si vous rejoignez la compétition organisée du 7 mars au 7 avril ! Plus de détails dans l'article.

    2016-03-07 1
  • Shop News

    Appareils instantané Lomo'Instant Murano + objectifs

    Appareils instantané Lomo'Instant Murano + objectifs

    Inspiré par les maisons colorées qui bordent les canaux de Venise, l'appareil instantané Lomo'Instant Murano est une invitation à un voyage photographique créatif !

  • Le cinéma ou l'art du cadrage

    écrit par lomographymagazine le 2017-01-20 dans #tutoriels #vidéos
    Le cinéma ou l'art du cadrage

    Les réalisateurs et les photographes partagent une passion commune : l'amour du cadrage. Car s'il y a bien quelque chose d'important dans l'art de composer une image, outre la lumière, c'est bel et bien le cadrage. Savoir maîtriser son cadre, c'est raconter une histoire.

    2017-01-20
  • Lomopedia : l'appareil argentique Canon Canonet GIII QL 17

    écrit par cheeo le 2017-01-20 dans #équipement
    Lomopedia : l'appareil argentique Canon Canonet GIII QL 17

    Rapide, discret et digne de confiance, le Canonet GIII QL17 est un appareil argentique 35mm iconique dont on vous parle plus précisément dans cet article !

    2017-01-20
  • Lomopedia : l'appareil argentique Rollei 35

    écrit par plasticpopsicle le 2017-01-18 dans #équipement
    Lomopedia : l'appareil argentique Rollei 35

    Fabriqué en 1966 à 1971 par la marque Rollei en Allemagne, le Rollei 35 est un appareil photo argentique emblématique fortement apprécié par les amateurs de photographie argentique. Il est également connu pour être l'un des plus petits appareils 24 x 36 jamais fait. Découvrez cette belle et fascinante petite bête dans cet épisode du Lomopedia.

    2017-01-18 3
  • Shop News

    Lomography Accessory Keeper

    Lomography Accessory Keeper

    Vous cherchiez un moyen efficace pour garder à portée de main et ne plus perdre vos lames d'ouverture Waterhouse de votre Petzval ? Voici la solution : le Lomography Accessory Keeper !

  • Lou Stymes : l'insoutenable légèreté

    écrit par mpflawer le 2017-01-18 dans #équipement #people
    Lou Stymes : l'insoutenable légèreté

    Si l'on pense spontanément que le mariage est le plus beau jour d'une vie, il en est souvent autrement. Dans sa série intitulée "L'insoutenable légèreté" et réalisée au Lomo'Instant Wide, la photographe Lou Stymes délivre une vision macabre et pesante de cette journée cérémonielle. Elle vous en parle dans l'article...

    2017-01-18
  • Lomopedia : l'appareil argentique Canon A-1

    écrit par plasticpopsicle le 2017-01-17 dans #équipement
    Lomopedia : l'appareil argentique Canon A-1

    Polyvalente et doté de caractéristiques impressionnantes, le Canon A-1 est un appareil photo argentique 35mm fabriqué par Canon en 1978 au Japon. Pour en savoir plus sur cette remarquable appareil, rendez-vous dans cet article de Lomopedia !

    2017-01-17 7
  • Cycle & Recycle : la photographie selon Paul Bulteel

    écrit par lomographymagazine le 2017-01-16 dans #culture
    Cycle & Recycle : la photographie selon Paul Bulteel

    Le travail fascinant de Paul Bulteel sur les déchets recyclés et les détritus constitue une démarche intéressante, bien qu'alarmante du fait de l'essence même de ses compositions qui soulèvent la questionne d'une réalité souvent négligée.