Des portraits illustrés avec de l'encre, du thé et des boissons alcoolisées par Carne Griffiths

2013-12-05

En regardant simplement le travail de Carne Griffiths, qui devinerait que leur création nécessite ces boissons ?

Photo via Coates & Scarry

Ces portraits de Griffiths sont exposés en ce moment sous le titre _Invisible Lines_ dans la galerie Coates & Scarry à Hong Kong – sa première exposition dédiée en Asie. Griffiths a créé ces portraits avec des encres de calligraphie et du graphite, ainsi que du thé, du brandy et de la vodka.

Vous reprérerez facilement dans les photoos ci-dessous que ses portraits sont dominés par des lignes de différentes formes et épaissseurs. Celles-ci sont censées "représenter un équilibre universel, entre le masculin et le féminin, entre le pouvoir et la soumission et même les notes d’une gamme.”

Ces lignes représentent aussi les connections émotionnelles ou spirituelles entre nous et ceux qui nous entourent. “Elles peuvent être considérées comme des représentation de nombreuses choses – l’énergie, les émotions ou les connections spirituelles, le tangible et l’intangible, dans un équilibre naturel.”

Photos via Coates & Scarry

Je crois au hasard, aux choses qui arrivent pour une raison précise et à l’équilibre. La tension entre différents objets, entre les hommes et avec la nature, entre les gens, leurs émotions et leurs sentiments : tout cela peut être décrit dans un dessin avec des lignes simples. J’essaie d’établir un équilibre entre le figuratif et l’abstrait. – Carne Griffiths

L’exposition Invisible Lines est en cours jusqu’au 21 décembre 2013.

Toutes les informations de cet article proviennent de Coates & Scarry via My Modern Met. Découvrez cette exposition et d’autres oeuvres de la galerie Coates & Scarry sur leur site.

écrit par chooolss le 2013-12-05 dans #art #lifestyle #tea #painting #alcohol #portraits #ink #carne-griffiths #invisible-lines
traduit par lomographyfrance

Les articles les plus captivants

  • A la rencontre des artisans français avec Les Mains Baladeuses #ontheroad et le LC-Wide

    écrit par Théo Depoix-Tuikalepa le 2016-10-13 dans
    A la rencontre des artisans français avec Les Mains Baladeuses #ontheroad et le LC-Wide

    Magali et Lucile sont à l'origine du projet "Les Mains Baladeuses #ontheroad", un reportage itinérant mené en 4L pendant un mois à travers tout le pays. Leur but ? Réaliser un tour de France des artisans pour mettre en lumière le parcours et le travail de ceux qui ont choisi de faire "du beau, du bon, et du bien". Entre rencontres, savoir-faire et convivialité, découvrez les coulisses du projet ainsi qu'une sélection de photos prises avec le Lomo LC-Wide !

    2016-10-13 1
  • Martin Colombet & le New Jupiter 3+ : portraits automnaux

    écrit par mpflawer le 2017-02-07 dans
    Martin Colombet & le New Jupiter 3+ : portraits automnaux

    Le talentueux Martin Colombet, spécialisé dans le portrait et le reportage pour la presse, nous a fait l'honneur de greffer le New Jupiter 3+ à son Leica M pour une série de portraits aux regards saisissants. Baignés par la lueur vespérale de ces fins de journées automnales, les visages qu'ils capturent se mettent à nu face à l'objectif et semblent nous délivrer, sans artifice, leurs secrets les plus intimes de manière saisissante.

    2017-02-07
  • Fisheye Magazine x Lomography : en mode slow photography

    écrit par mpflawer le 2016-05-26 dans #culture #news
    Fisheye Magazine x Lomography : en mode slow photography

    On prend un peu son temps avec le nouveau numéro du magazine Fisheye déjà en kiosque et disponible pour les mois de mai/juin. Le magazine consacre en effet un dossier sur la slow photo, une tendance moderne photographique protéiforme qui met en avant l'expérience et la matérialité des supports. Au cœur de cette pratique, on s'interroge ainsi sur le rapport que l'on entretient avec le temps qui passe et que l'on tente de retenir avec nos appareils, smartphone ou encore sténopés.

    2016-05-26
  • Shop News

    Outils light painting

    Outils light painting

    Prêt(e)s pour votre première mission de light painting ? Ne vous inquiétez pas, vous allez vous amuser. D'abord, invitez quelques amis dans une salle très sombre. Saisissez votre appareil Lomography préféré équipé d'un monde exposition longue. Vous pouvez prendre votre Lomo’Instant

  • 100% argentique : interview avec Eduardo Acierno

    écrit par Ivana Džamić le 2016-09-02 dans #people
    100% argentique : interview avec Eduardo Acierno

    Ce jeune photographe sait parfaitement comment vivre la vie au maximum. Des plages secrètes du Mexique aux podiums des grands défilés, nous avons été captivés par son travail et son mode de vie. Et ses voyages sont bien plus que la simple occasion de capturer des instants privilégiés : ils constituent son histoire personnelle, définissent qui il est en tant qu'artiste.

    2016-09-02
  • Portraits d'artistes dans leur studio et atelier

    écrit par lomographymagazine le 2016-12-08 dans #culture
    Portraits d'artistes dans leur studio et atelier

    Le photographe Arnold Newman a popularisé et inventé le terme "environmental portraiture" dit du «portrait environnemental», où le sujet est pris en photo au sein d'un décor composé d'éléments de son travail ou en lien avec sa passion.

    2016-12-08
  • Portraits vintage de joueurs de baseball

    écrit par lomographymagazine le 2016-12-28 dans #culture
    Portraits vintage de joueurs de baseball

    Petit voyage dans le temps avec ces portraits de joueurs de baseball de New York et Philadelphie datant de la fin du 19ème siècle.

  • Shop News

    Lomo'Instant San Sebastian

    Lomo'Instant San Sebastian

    Cet été, immortalisez vos escapades avec le Lomo’Instant San Sebastián ! Avec son design inspiré de la ville balnéaire espagnole, cet appareil vous permet de créer des photographies instantanées résolument créatives.

  • Femmes et criminelles : des photos d'identité judiciaire des années 60

    écrit par lomographymagazine le 2017-04-04 dans #culture
    Femmes et criminelles : des photos d'identité judiciaire des années 60

    Sans pour autant accepter ni fermer les yeux sur les crimes commis, nous ne pouvons pas nous empêcher d'être fascinés par ces portraits d'identité judiciaire de femmes, avec leur allure de femme fatale, leurs cheveux ébouriffés et leur regard marqué par l'eyeliner.

    2017-04-04
  • Chloé Daumal : le LC-Wide au Cabaret Vert

    écrit par mpflawer le 2016-10-05 dans #culture #news
    Chloé Daumal : le LC-Wide au Cabaret Vert

    Quand la photographe Chloé Daumal embarque le LC-Wide chargé avec des pellicules Revolog au Cabaret Vert, c'est la déglingue ! Partez à la rencontre des festivaliers qui ont croisé l'objectif de Chloé, découvrez les conseils qu'elle partage avec vous sur sa pratique des reports photos et laissez-vous entraîner par la magie de l'imprévu et du half-frame !

    2016-10-05 2
  • Réflexions sur le temps qui passe : la magie du sténopé

    écrit par mpflawer le 2016-11-18 dans
    Réflexions sur le temps qui passe : la magie du sténopé

    "Le temps court et s'écoule et notre mort seule arrive à le rattraper. La photographie est un couperet qui dans l'éternité saisit l'instant qui l'a éblouie", Henri Cartier Bresson. Le médium photographique constitue un rempart au temps qui passe. Chaque brique est un souvenir et au fur et à mesure que nous voyons la vie défiler devant notre objectif, nous construisons notre passé en collectionnant des images de notre vécu. Le sténopé avec ses temps de pose longs tend à s'imposer comme le moyen ultime de capturer le mouvement du temps qui passe. Expérimentale, artistique, cette discipline nous fascine autant que vous et c'est pourquoi nous avions envie de vous proposer une petite galerie de photos réalisées par les membres de la communauté.

    2016-11-18
  • Shop News

    Appareil argentique moyen format Lubitel

    Appareil argentique moyen format Lubitel

    Découvrez le Lubitel, un appareil argentique moyen format à double objectif et aux réglages entièrement manuels ! Etant l’un des derniers appareils à double objectif encore en production, et l’un des appareils moyen format de qualité professionnelle les moins chers du marché, le Lubitel+ est une valeur sûre pour les photographes argentiques à travers le monde.

  • Les portraits énigmatiques de Toby Harvard

    écrit par Ciel Hernandez le 2016-07-28 dans #people
    Les portraits énigmatiques de Toby Harvard

    Il y a de la beauté dans le mystère, et c'est un concept qui est souvent recherché par l’œil expert des spectateurs. Avec ses portraits, le photographe anglais Toby Harvard nous confronte directement à l'énigme de l'âme humaine...

    2016-07-28
  • Passion Poulet - reportage aux Philippines par Lou Stymes au Lomo LC-A+

    écrit par mpflawer le 2017-02-15 dans #équipement #news #lieux
    Passion Poulet - reportage aux Philippines par Lou Stymes au Lomo LC-A+

    Alors qu'elle voyageait aux Philippines, la photographe Lou Stymes s'est intéressée de plus près au sport national qu'est le combat de coqs, appelé là-bas Sabong. Véritable plongée dans les arènes où ces dieux du stade à plumes s'affrontent jusqu'à la mort, la série que signe Lou au Lomo LC-A+ nous entraîne dans les coulisses de ces arcanes à la rencontre des protagonistes de ces combats fatals et de leurs propriétaires.

    2017-02-15
  • To Be Or Not To Bop : Passi rencontre Charles Mingus dans une vidéo au Daguerreotype Achromat par Amaury Voslion

    écrit par mpflawer le 2016-11-22 dans #vidéos
    To Be Or Not To Bop : Passi rencontre Charles Mingus dans une vidéo au Daguerreotype Achromat par Amaury Voslion

    Quand la voix de Passi s'empare des mots de Noël Balen, c'est le fantôme de Mingus qui prend la parole et qui nous entraîne à battre le rythme de la pointe du pied. Et quand Amaury Voslion est aux commandes de la vidéo et qu'il a dans les mains notre Daguerreotype Achromat, le son devient une matière que l'on touche avec les yeux.

    2016-11-22