Des portraits illustrés avec de l'encre, du thé et des boissons alcoolisées par Carne Griffiths

2013-12-05

En regardant simplement le travail de Carne Griffiths, qui devinerait que leur création nécessite ces boissons ?

Photo via Coates & Scarry

Ces portraits de Griffiths sont exposés en ce moment sous le titre _Invisible Lines_ dans la galerie Coates & Scarry à Hong Kong – sa première exposition dédiée en Asie. Griffiths a créé ces portraits avec des encres de calligraphie et du graphite, ainsi que du thé, du brandy et de la vodka.

Vous reprérerez facilement dans les photoos ci-dessous que ses portraits sont dominés par des lignes de différentes formes et épaissseurs. Celles-ci sont censées "représenter un équilibre universel, entre le masculin et le féminin, entre le pouvoir et la soumission et même les notes d’une gamme.”

Ces lignes représentent aussi les connections émotionnelles ou spirituelles entre nous et ceux qui nous entourent. “Elles peuvent être considérées comme des représentation de nombreuses choses – l’énergie, les émotions ou les connections spirituelles, le tangible et l’intangible, dans un équilibre naturel.”

Photos via Coates & Scarry

Je crois au hasard, aux choses qui arrivent pour une raison précise et à l’équilibre. La tension entre différents objets, entre les hommes et avec la nature, entre les gens, leurs émotions et leurs sentiments : tout cela peut être décrit dans un dessin avec des lignes simples. J’essaie d’établir un équilibre entre le figuratif et l’abstrait. – Carne Griffiths

L’exposition Invisible Lines est en cours jusqu’au 21 décembre 2013.

Toutes les informations de cet article proviennent de Coates & Scarry via My Modern Met. Découvrez cette exposition et d’autres oeuvres de la galerie Coates & Scarry sur leur site.

écrit par chooolss le 2013-12-05 dans #art #lifestyle #tea #painting #alcohol #portraits #ink #carne-griffiths #invisible-lines
traduit par lomographyfrance

Les articles les plus captivants