Mon histoire d'amour avec la photographie

2013-10-03

Comme pour la plupart de mes passions, j’ai commencé à m’intéresser à la photo quand j’étais à l’université. Mais avant de commencer, je voudrais préciser que je n’ai jamais été formé académiquement à la photographie, je ne connais donc pas grand chose aux aspects techniques. On peut dire que pour moi, il s’est agi d’essais et de ratages, pour le meilleur et pour le pire, pendant tout ce temps.

Je me souviens avoir voulu apprendre la photo en argentique avant tout parce que je pensais que c’était la bonne façon de s’y mettre ; cependant, le fait est que mon premier appareil, celui qui n’appartenait qu’à moi, n’était ni à pellicule ni basique – c’était un appareil Canon numérique rouge, l’un de ses petits IXUS, que j’ai reçu pour mon 18ème anniversaire. Avant ça, je me souviens vaguement avoir joué avec l’appareil tout simple de ma maman, d’avoir surtout appris comment charger une pellicule correctement.

J’apportais toujours cet appareil avec moi à l’école, pour prendre des photos de tout et de rien. C’était avant tout à but informatif, puisque, Dieu sait pourquoi, je pensais qu’il était stupide d’essayer de prendre de “vraies” photos avec. Et pourtant, j’en ai pris.

C’est triste à dire, mais c’est l’appareil que j’ai continué à utilisé pour notre cours de photo. Quand j’y repense je pense que j’aurais pu supplier ma mère de m’acheter un vrai appareil, mais puisque ce n’était pas requis, ça ne me semblait pas nécessaire. Le professeur ne s’en formalisait pas de toute façon, tant que nous étions capable de faire des photos qui correspondraient à ses critères particuliers.

Chaque semaine, il nous demandait de nous rendre à différents endroits pour prendre des photos, des marchés sous la pluie, des rues, des jardins. Un jour, il nous parlait des résultats de notre premier devoir et j’étais très surpris d’entendre que cette photo que j’avais prise était celle qu’il préférait. C’est un constat agréable, j’aimais cette photo, personnellement mais je n’aurais jamais pensé qu’elle était mieux que les 45 autres prises par certains de mes camarades meilleurs que moi. Elle est floue et prise très simplement avec un appareil numérique, contrairement à certaines autres photos du cours. Et bizarrement, je la trouvais plus embarrassante qu’autre chose. Mais d’une façon étrange.

L’ironie du sort a fait que j’ai reçu mon premier appareil argentique après la fin de notre cours de photo. L’une de mes oncles avait eu la gentillesse de me donner son vieux Minolta α-7700i. Bien qu’il soit un peu abîmé, il fonctionnait encore très bien et, tout comme l’IXUS, je l’emportais toujours à l’école simplement pour me souvenir des choses. J’aimais prendre des portraits de mes amis avec, ainsi que des scènes quotidiennes avec ma classe, à l’Université Santo Tomas à Manille.

Crédits: chooolss

Peu de temps après, en 2009, j’ai reçu en cadeau pour mon diplôme un Sony α200k. Comme certains de mes amis étaient déjà fans de photo à l’époque, je les suivais et prenais surtout des photos de coulisses. J’ai aussi participé à un safari photo avec quelques amis et camarades juste avant de terminer mes études. Nous étions allés dans quelques lieux de Manille, du quartier de Quiapo à Escolta Street dans le quartier de Sta. Cruz – tous les deux des quartiers riches d’habitation et d’affaires – jusqu’au Chinatown de Manille et sur l’avenue Rizal ou Avenida, l’une des routes principales de la ville avec des cinémas art déco en ruines. Il y a une centaine d’années, c’était le centre le plus actif de Manille avec des restaurants, des cinémas et de nombreuses boutiques.

En ce moment, je possède un Vivitar EZ35 et le Minolta dans mon arsenal. J’ai obtenu le plus vieux d’un ami qui l’avait obtenu grâce à une promotion “2 pour le prix d’1”, je crois. Mais ils amassent la poussière dans ma chambre car cela fait un moment que je n’ai pas pris de photos avec. La dernière fois, c’était en mars, et ce n’était même pas pour un safari photo ou une séance. Cette fois, je suis parti en voyage à Singapour une semaine avec deux de mes meilleurs amis de l’université. J’avais pris le Vivitar et emprunté le Diana F+ flash d’un ami, mais malheureusement, une pellicule n’a pas fonctionné et aucune photo n’a été prise parmi toutes les poses. L’autre bobine avait l’air de marcher mais puisqu’ils ne pouvaient pas développer la première, ils m’avaient rendu celle-là non développée aussi. J’essaierai de l’imprimer bientôt.

Aujourd’hui, travailler avec Lomography m’a donné envie d’essayer de reprendre mon hobby. Cette fois-ci, je vais sûrement essayer de prendre des photos avec les appareils Lomo dont j’ai entendu parler à l’université !

écrit par chooolss le 2013-10-03 dans #lifestyle #university #photography #analogue-lifestyle #makingmemories
traduit par lomographyfrance

Les articles les plus captivants

  • Oulpiana Tsiatsiou : un moment avec le Lomo'Instant Wide

    écrit par Lomography France le 2016-05-12 dans #people
    Oulpiana Tsiatsiou : un moment avec le Lomo'Instant Wide

    Rencontrez Pia, une photographe amatrice qui étudie le design graphique à Athènes. A la recherche d'une touche rétro pour ses photos, elle a fait la rencontre du Lomo'Instant Wide et depuis, c'est une grande histoire d'amour.

    2016-05-12
  • Atelier découverte des Art Lenses avec le Lomography Gallery Store

    écrit par mpflawer le 2016-08-12 dans #équipement #people #lieux #tutoriels
    Atelier découverte des Art Lenses avec le Lomography Gallery Store

    Le samedi 16 juillet, le Lomography Gallery Store de Paris proposait son tout premier atelier de découverte des Art Lenses. Pour commencer cette série d’ateliers en beauté, l’équipe a investi la place des Vosges pendant une matinée, pour initier les participants aux Petzval 85 et 58.

  • Victor Daviet : quand le LC-A+ se met au snowboard

    écrit par mpflawer le 2016-11-16 dans #vidéos
    Victor Daviet : quand le LC-A+ se met au snowboard

    Aujourd'hui, on embarque avec le snowboardeur professionnel Victor Daviet pour un road-trip déglingue. Passionné de photographie et de snow (forcément), Victor a embarqué le LC-A+ pendant un trip organisé par Vans et le magazine Act Snowboarding.

    3
  • Shop News

    Lomography Accessory Keeper

    Lomography Accessory Keeper

    Vous cherchiez un moyen efficace pour garder à portée de main et ne plus perdre vos lames d'ouverture Waterhouse de votre Petzval ? Voici la solution : le Lomography Accessory Keeper !

  • Matthieu Soudet et le Daguerreotype Achromat Art Lens

    écrit par Lomography le 2016-05-03 dans #news #équipement
    Matthieu Soudet et le Daguerreotype Achromat Art Lens

    Matthieu Soudet a commencé la photographie alors qu'il était âgé de 9 ans. A travers chacune de ses séries, il nous fait découvrir un univers différent et nous raconte une nouvelle histoire.

    2016-05-03
  • Community Amigo : claire-lise

    écrit par Théo Depoix-Tuikalepa le 2017-02-03 dans
    Community Amigo : claire-lise

    Claire-Lise s'est récemment prise de passion pour la photographie argentique qui, pour elle, s'apparente à la musique. De la même manière que cette violoncelliste professionnelle privilégie les instruments aux bois nobles, elle trouve dans l'argentique une authenticité et une histoire qui la font vibrer. Découvrez son univers !

    2017-02-03
  • Présentation de l'appareil argentique Kodak Bantam 828

    écrit par Mark Hannah le 2016-06-08 dans #équipement
    Présentation de l'appareil argentique Kodak Bantam 828

    J'ai découvert pour la première fois les appareils argentiques de poche tandis que j'étais à la recherche d'un appareil à soufflet, et je suis tombé amoureux de leur design et de leur petite taille. Mon préféré est de loin le Kodak Bantam 828.

    2016-06-08
  • Shop News

    Appareil instantané Lomo'Instant Murano

    Appareil instantané Lomo'Instant Murano

    Parfait pour les photographes passionnés, l’appareil instantané Lomo’Instant Murano nous fait rêver en nous évoquant les promenades douces en gondole sous le soleil italien. Avec son design original composé de blocs rouges, bleus, jaunes, gris et verts, ce collectionneur multicolore de souvenirs est équipé de toute la signature Lomography et de fonctionnalités créatives uniques au monde.

  • Joe Nigel Coleman explore la Tasmanie et le désert des Mojaves avec le Lomo'Instant

    écrit par pan_dre le 2016-07-11 dans #équipement #people
    Joe Nigel Coleman explore la Tasmanie et le désert des Mojaves avec le Lomo'Instant

    Joe Nigel Coleman vit à Melbourne. Après avoir laissé tombé l'instantané pendant quelques années, à la suite de l'arrêt de la production Polaroid et faute de matériel satisfaisant, il s'est redécouvert une passion pour ce medium grâce au Lomo'Instant. Il l'a emmené dans ses bagages, direction la Tasmanie et le désert de Mojave.

    2016-07-11
  • Soirée décrochage Lomography x Expolaroid : les photos - partie 2

    écrit par mpflawer le 2016-05-12 dans #news
    Soirée décrochage Lomography x Expolaroid : les photos - partie 2

    Souvenez-vous ! Pendant le mois d'avril nous avons participé au mois de la photographie instantanée ! Nous avons organisé des expositions, des ateliers et plein d'autres choses encore ! Et rien de mieux pour célébrer ce mois que d'organiser une soirée à la boutique pour écouter un concert live de BLOT et boire une petite bière. Après la première partie, découvrez les photos de la soirée réalisées au Minitar-1 et au LC-Wide. Come on baby ça va swinguer !

    2016-05-12
  • Célébrer la beauté des femmes : Interview avec Guillaume Gaubert (NSFW)

    écrit par Ivana Džamić le 2017-01-06 dans #people
    Célébrer la beauté des femmes : Interview avec Guillaume Gaubert (NSFW)

    Guillaume Gaubert est un photographe français dont l’œil sait, à coup sûr, capter la beauté. Il y a quelques années, il s'est pris de fascination pour le procédé photographique et a donc décidé de se plonger, corps et âmes, dans cette pratique artistique.

    2017-01-06 1
  • Shop News

    Lomo'Instant Family

    Lomo'Instant Family

    Le Lomo'Instant est sans conteste le plus créatif des appareils instantanés ! Mais ce qui est encore plus fort, c'est qu'il se décline en différentes couleurs. Du coup, vous pouvez choisir le modèle qui VOUS correspond le mieux !

  • 366 Days in an Instant : Interview avec Matt Day

    écrit par Azin Teimoori le 2016-05-19 dans #news #people #vidéos
    366 Days in an Instant : Interview avec Matt Day

    Entre ses chroniques hebdomadaires sur Youtube, son job de rédacteur chez The Find Lab et son travail pour l'entreprise de gravure sur pierre familiale, Matt Day est plutôt difficile à capter ! Il s'est lancé le défi de prendre une photo pas jour pendant un an avec le Lomo'Instant Wide.

  • Magical Desert : Interview avec Jonathan Sosa

    écrit par Ivana Džamić le 2016-12-12 dans #people
    Magical Desert : Interview avec Jonathan Sosa

    On dit qu'une image vaut mieux qu'un long discours. Et on ne saurait être plus d'accord à la vue des photos de Jonathan Sosa. Entre la photographie et lui, c'est une histoire qui commence il y a des années dans le Queens où il fait ses débuts en tant que photographe de rue.

  • Le festival de la photo instantanée EXPOLAROID revient : l'édition 2017

    écrit par mpflawer le 2017-02-02 dans
    Le festival de la photo instantanée EXPOLAROID revient : l'édition 2017

    Oyez Oyez ouvrez bien vos obturateurs : le mois de la photographie instantanée revient ! Pendant tout le mois d'avril, rejoignez l'aventure en participant à des ateliers, en rejoignant des rallyes photos organisés un peu partout en France et dans le monde ou encore découvrez le travail d'artistes qui ont choisi ce fabuleux médium qu'est la photographie instantanée à l'occasion d'expositions. On vous prévoit quelques petites choses bien sympathiques alors restez dans les parages pour cette édition 2017...

    2017-02-02