Mon histoire d'amour avec la photographie

Comme pour la plupart de mes passions, j'ai commencé à m'intéresser à la photo quand j'étais à l'université. Mais avant de commencer, je voudrais préciser que je n'ai jamais été formé académiquement à la photographie, je ne connais donc pas grand chose aux aspects techniques. On peut dire que pour moi, il s'est agi d'essais et de ratages, pour le meilleur et pour le pire, pendant tout ce temps.

Je me souviens avoir voulu apprendre la photo en argentique avant tout parce que je pensais que c’était la bonne façon de s’y mettre ; cependant, le fait est que mon premier appareil, celui qui n’appartenait qu’à moi, n’était ni à pellicule ni basique – c’était un appareil Canon numérique rouge, l’un de ses petits IXUS, que j’ai reçu pour mon 18ème anniversaire. Avant ça, je me souviens vaguement avoir joué avec l’appareil tout simple de ma maman, d’avoir surtout appris comment charger une pellicule correctement.

J’apportais toujours cet appareil avec moi à l’école, pour prendre des photos de tout et de rien. C’était avant tout à but informatif, puisque, Dieu sait pourquoi, je pensais qu’il était stupide d’essayer de prendre de “vraies” photos avec. Et pourtant, j’en ai pris.

C’est triste à dire, mais c’est l’appareil que j’ai continué à utilisé pour notre cours de photo. Quand j’y repense je pense que j’aurais pu supplier ma mère de m’acheter un vrai appareil, mais puisque ce n’était pas requis, ça ne me semblait pas nécessaire. Le professeur ne s’en formalisait pas de toute façon, tant que nous étions capable de faire des photos qui correspondraient à ses critères particuliers.

Chaque semaine, il nous demandait de nous rendre à différents endroits pour prendre des photos, des marchés sous la pluie, des rues, des jardins. Un jour, il nous parlait des résultats de notre premier devoir et j’étais très surpris d’entendre que cette photo que j’avais prise était celle qu’il préférait. C’est un constat agréable, j’aimais cette photo, personnellement mais je n’aurais jamais pensé qu’elle était mieux que les 45 autres prises par certains de mes camarades meilleurs que moi. Elle est floue et prise très simplement avec un appareil numérique, contrairement à certaines autres photos du cours. Et bizarrement, je la trouvais plus embarrassante qu’autre chose. Mais d’une façon étrange.

L’ironie du sort a fait que j’ai reçu mon premier appareil argentique après la fin de notre cours de photo. L’une de mes oncles avait eu la gentillesse de me donner son vieux Minolta α-7700i. Bien qu’il soit un peu abîmé, il fonctionnait encore très bien et, tout comme l’IXUS, je l’emportais toujours à l’école simplement pour me souvenir des choses. J’aimais prendre des portraits de mes amis avec, ainsi que des scènes quotidiennes avec ma classe, à l’Université Santo Tomas à Manille.

Crédits: chooolss

Peu de temps après, en 2009, j’ai reçu en cadeau pour mon diplôme un Sony α200k. Comme certains de mes amis étaient déjà fans de photo à l’époque, je les suivais et prenais surtout des photos de coulisses. J’ai aussi participé à un safari photo avec quelques amis et camarades juste avant de terminer mes études. Nous étions allés dans quelques lieux de Manille, du quartier de Quiapo à Escolta Street dans le quartier de Sta. Cruz – tous les deux des quartiers riches d’habitation et d’affaires – jusqu’au Chinatown de Manille et sur l’avenue Rizal ou Avenida, l’une des routes principales de la ville avec des cinémas art déco en ruines. Il y a une centaine d’années, c’était le centre le plus actif de Manille avec des restaurants, des cinémas et de nombreuses boutiques.

En ce moment, je possède un Vivitar EZ35 et le Minolta dans mon arsenal. J’ai obtenu le plus vieux d’un ami qui l’avait obtenu grâce à une promotion “2 pour le prix d’1”, je crois. Mais ils amassent la poussière dans ma chambre car cela fait un moment que je n’ai pas pris de photos avec. La dernière fois, c’était en mars, et ce n’était même pas pour un safari photo ou une séance. Cette fois, je suis parti en voyage à Singapour une semaine avec deux de mes meilleurs amis de l’université. J’avais pris le Vivitar et emprunté le Diana F+ flash d’un ami, mais malheureusement, une pellicule n’a pas fonctionné et aucune photo n’a été prise parmi toutes les poses. L’autre bobine avait l’air de marcher mais puisqu’ils ne pouvaient pas développer la première, ils m’avaient rendu celle-là non développée aussi. J’essaierai de l’imprimer bientôt.

Aujourd’hui, travailler avec Lomography m’a donné envie d’essayer de reprendre mon hobby. Cette fois-ci, je vais sûrement essayer de prendre des photos avec les appareils Lomo dont j’ai entendu parler à l’université !

écrit par chooolss le 2013-10-03 dans #lifestyle #analogue-lifestyle #university #photography #makingmemories
traduit par lomographyfrance

Les articles les plus captivants

  • Community Amigo : camelottezz

    écrit par mpflawer le 2015-10-27 dans #people #lomoamigos
    Community Amigo : camelottezz

    camelottezz nous fait découvrir son univers photographique et nous présente les souvenirs qu'elle a récoltés pendant ses voyages et ses pérégrinations. Son histoire avec Lomography commence il y a plus de trois ans et demi quand elle fait la rencontre d'un Fisheye 1, un appareil que lui offre son frère après un voyage aux Etats-Unis. Depuis : rien ne l'arrête !

    2
  • Un petit cadeau secret : 10 Piggies rien que pour vous !

    écrit par shhquiet le 2015-11-09 dans #matériel #news
    Un petit cadeau secret : 10 Piggies rien que pour vous !

    Pssst...On a un secret à vous dire. Le père Noël était tellement excité à l'idée de vous apporter plein de cadeaux qu'il s'est trompé de date. Et dans sa hotte, il avait plein de Piggies* et maintenant il va falloir faire vite. Demandez vos 10 Piggies et dépensez-les sur la boutique en ligne pendant 10 jours... avant que le père Noël ne s’aperçoive de son erreur !

  • Premières impressions avec l'objectif artistique Lomo LC-A Minitar-1 : Tom Bates

    écrit par K. Aquino le 2015-05-05 dans #matériel #news
    Premières impressions avec l'objectif artistique Lomo LC-A Minitar-1 : Tom Bates

    La meilleure chose quand on travaille pour Lomography : c'est qu'on a accès en avant-première aux nouveautés. Imaginez l'excitation de toute l'équipe quand on a reçu l'objectif artistique Minitar-1 aux headquarters à Vienne et que chaque membre a pu le tester ? Tom Bates de l'équipe du marketing a réveillé le potentil créatif de l'objectif lors de son voyage en Angleterre.

  • Shop News

    Lomo'Instant Sanremo

    Lomo'Instant Sanremo

    Il est beau, il est beau le.... Lomo'Instant Sanremo ! Créatif, polyvalent et élégant, le Sanremo va rapidement se faire une place de choix parmi vos nouveaux amis !

  • Community Amigo : manon-vacher

    écrit par mpflawer le 2015-12-21 dans #people #lomoamigos
    Community Amigo : manon-vacher

    Ne pas oublier. Immortaliser ses souvenirs pour qu'ils restent là, gravés sur du papier photo, griffonnés dans un cahier, emprisonnés à jamais. Voilà quelques raisons qui poussent la jeune photographe de 24 ans Manon Vacher à déclencher l'obturateur de ses appareils. La tête dans les livres et le regard porté vers des portraits qui font écho à de grandes histoires littéraires. Quelques mots en images. Découvrez l'univers de Manon.

    2
  • Premières impressions avec l'objectif artistique Lomo LC-A Minitar-1 : Andrea Cislaghi

    écrit par Julien Matabuena le 2015-05-02 dans #matériel #news
    Premières impressions avec l'objectif artistique Lomo LC-A Minitar-1 : Andrea Cislaghi

    Au cas où vous l'ayez manqué, nous venons de vous dévoiler le tout nouveau membre de la famille des objectifs artistiques : le Lomo LC-A Minitar-1, équipé avec l'optique premium russe du LC-A qui vous permet de retrouver le style lomographique unique avec vos appareils argentiques et numériques. Pendant les jours qui suivent, nous allons partager avec vous les premières impressions photographiques des membres de la team Lomography qui ont testé l'objectif. On commence donc avec notre designer graphique Andrea Cislaghi, qui a utilisé l'objectif avec le Bessa R2 et le Sony Alpha 7.

  • Achetez des pellicules et obtenez un appareil gratuit

    écrit par shhquiet le 2015-03-20 dans #matériel #news
    Achetez des pellicules et obtenez un appareil gratuit

    Le Film Photography Day 2015 approche à grands pas ! Avez-vous déjà fait votre stock de pellicules pour immortaliser les bons moments qui vous attendent ? Nous vous parlons des soirées, des concerts, des compétitions, des tombolas, des pique-niques et de bien d’autres choses encore ! Si vous n’avez pas déjà vos pellicules pour ne manquer de rien pendant cette journée de festival gigantesque où l’argentique est mis à l’honneur, c’est le moment de faire le plein ! Et même si votre stock est complet, est-ce qu’on a vraiment toujours assez de pellicules en fin de compte ? Non, on n’en a jamais assez. Et on partage avec vous cette idée-là !

  • Shop News

    Découvrez les joies du Belair

    Découvrez les joies du Belair

    Vous aimez le moyen format ? Alors le Belair ne va jamais vous décevoir, c'est sûr ! Choisissez parmi les différents formats et c'est parti pour une formidable aventure argentique !

  • Un week-end à Paris avec le Petzval

    écrit par mpflawer le 2015-05-11 dans #people #lieux
    Un week-end à Paris avec le Petzval

    Il y a des endroits qui se chargent de bons souvenirs avec le temps. Moi, je me souviens de longues balades au cimetière du Père Lachaise à Paris. Ou d'heures passées derrière un objectif à la Galerie d'anatomie comparée et de paléontologie. Ce week-end, j'ai donc embarqué avec moi un nouveau pote, le Petzval, pour faire tourbillonner les statues et les squelettes.

    1
  • Les offres de la Saint-Valentin sont de retour !

    écrit par jacobs le 2015-02-13 dans #matériel #news
    Les offres de la Saint-Valentin sont de retour !

    Vous cherchez encore le cadeau parfait pour Valentin(e) ? Vous avez frappé à la bonne porte, mon ami ! Nous avons justement relancé les offres de la Saint-Valentin jusqu'à la fin de la semaine ! Vous avez donc toutes les raisons d'être heureux en amour et en photographie. N'esquivez plus les flèches de Cupidon et découvrez ces promotions succulentes !

  • Kate Bellm découvre une Islande psychédélique avec la pellicule LomoChrome Turquoise

    écrit par zonderbar le 2015-08-04 dans #matériel #lifestyle #lomoamigos
    Kate Bellm découvre une Islande psychédélique avec la pellicule LomoChrome Turquoise

    Notre LomoAmigo Kate Bellm est connue pour ses clichés psychédéliques, la pellicule LomoChrome Turquoise était donc parfaite. Avec quelques rouleaux de LomoChrome Purple et de LomoChrome Turquoise dans son sac, elle s'est mise à parcourir l'Islande. Elle en est revenue avec des clichés d'un autre monde : intrigants et beaux.

  • Shop News

    Set de plaques d'ouverture spéciales Petzval 58 Bokeh Control

    Set de plaques d'ouverture spéciales Petzval 58 Bokeh Control

    Ce set de 4 plaques à ouverture spéciale pour votre Petzval 58 Bokeh Control viendra compléter à merveille le set de plaques d'ouverture spéciales que les contributeurs Kickstarter et les acheteurs en ligne ont obtenu en tant que récompenses ou cadeau de précommande.

  • Premières impressions avec l'objectif Petzval 58 Bokeh Control : Morgane (Mpflawer)

    écrit par mpflawer le 2015-07-07 dans #people
    Premières impressions avec l'objectif Petzval 58 Bokeh Control : Morgane (Mpflawer)

    Morgane de l'équipe Lomography France a eu la chance de pouvoir tester le nouvel objectif Petzval 58 Bokeh Control. Elle a donc décidé de l'embarquer pour une aventure dans son musée préféré : la Galerie d'Anatomie Comparée et de Paléontologie.

  • The Tattoorialist embarque le Petzval 85 pour un petit road trip

    écrit par mpflawer le 2015-07-15 dans #people #lomoamigos
    The Tattoorialist embarque le Petzval 85 pour un petit road trip

    Nicolas Brulez, aka The Tattoorialist, est connu pour ses portraits de tatoués et plus récemment de bikers. Il a cette fois-ci embarqué sur sa moto le Petzval 85 pour un petit tour du côté du festival Wheels and Waves. Dans cette interview, découvrez son univers éclectique et sa démarche photographie. Et passez votre permis moto avant d'arpenter le podium d'un défilé de mode !

  • Hommage : Mary Ellen Mark

    écrit par lomographyfrance le 2015-05-28 dans #people
    Hommage : Mary Ellen Mark

    Mary Ellen Mark était la photographe des laissés-pour-compte. Elle s'est éteinte le 25 mai 2015 à New York à l'âge de 75 ans. Cet article est notre petit hommage à cette grande humaniste de la photographie.

    1