Retracer vos debuts lomographiques : Pourquoi j'utilise encore l'argentique ?

1

Découvrir la lomographie a réveillé l'enfant qui sommeillait en moi - j'en suis accro. Poursuivez votre lecture pour découvrir pourquoi.

J’ai grandi avec l’argentique. Je suis quelqu’un qui est passé au numérique pour retourner aux pellicules. Il faut que je l’admète, j’utilise l’appareil photo de mon téléphone un petit peu aussi.

Je shoote des pellicules depuis le milieu des années 1980 mais je suis passé à la photographie numérique en 2004 après avoir raté une prise “clé” lors de mon voyage de noces. Aussi, le numérique était plus abordable, économiquement, c’était plus logique de changer.

Huit ans après. Ma femme et moi nous baladions dans un magasin d’appareils photo jouets du coin, quand nous sommes tombés sur le Blackbird Fly. Mon coeur s’est emballé. J’ai fais des recherches et j’ai découvert la Lomography. J’ai appris que j’aimais le traitement croisé, chose que je n’avais jamais faite auparavant. C’est le moment où je suis retombé amoureux des pellicules et le début de mon adultère avec Lomography (souvenez-vous, je suis marié mais heureusement, ma femme “approuve” cette relation). .

Crédits: uncle_jay

Peu de temps après, pendant des vacances à Hong Kong et Taïwan, ma femme et moi-même avons déniché et trouvé des appareils photos jouets. Nous avons pris des appareils sous-marins à Hong Kong, et un Vivitar UWS clone et un Rainbow V à Taiwan.

Puis pendant un court arrêt à Langkawi, en Malaisie, j’ai shooté ma première pellicule diapositive prises avec le Rainbow V. Incroyablement, c’est une de mes photos les plus populaires.

Crédits: uncle_jay

Les Dieux de la photographie doivent rire de moi, car rapidement après mon voyage à Langkawi, j’ai retrouvé mon Canon EOS 500 laissé dans ma boite à gants et je voulais savoir s’il fonctionnait encore. Ce fut le cas !

Crédits: uncle_jay

Et, avant même que je ne le sache comment, je possédais déjà 10 appareils argentiques, des SLR, des compacts et des lomography (le Lomo LC-A Russia Day , le Lomo LC-Wide et le Lubitel 166+) ainsi que d’autres appareil en plastique sans marque, sur une période de 10 mois. Ca n’a pas été pareil. Je suis devenu plus observatif de mon environnement, cherchant le fameux « moment kodak ».

Maintenant, retournons à la question initiale, pourquoi j’ai repris l’argentique ? Voici mes raisons :

1. Je veux recréer le type et la qualité des photos dont je me souviens lorsque je grandissait dans les années 70 et 80.

Crédits: uncle_jay

2. Je veux donner du caractère à mes photos.

Crédits: uncle_jay

3. Je veux avoir la possibilité de shooter des pellicules noir et blanc à nouveau.

Crédits: uncle_jay

4. Je veux expérimenter les pellicules positives pour le traitement croisé.

Crédits: uncle_jay

5. Je veux pouvoir fabriquer mes propres redscale, chose que je ne connaissais pas possible quand j’utilisais du négatif.

Crédits: uncle_jay

6. Je veux faire des images avec des appareils jouets

Crédits: uncle_jay

7. Je veux essayer les différentes marques de pellicules (fraîches ou périmées) que je n’avais jamais vu avant.

Crédits: uncle_jay

8. Le plus important, l’argentique fait ressortir l’enfant qui est en moi.

Crédits: uncle_jay

Et quand les gens me demandent pourquoi je fais toujours de l’argentique, je leur répond : « C’est thérapeutique. Comme le Tai-Chi, ça te force à ralentir et être vraiment dans l’instant présent. Ca te permet de mieux apprécier les choses. Prends-tu le temps de t’arrêter et de sentir les roses ? »

Et vous alors ? Pourquoi faites-vous de l’argentique ? Et pour ceux qui ont grandis avec l’argentique, pourquoi faites-le vous toujours ?

Racontez.

écrit par uncle_jay le 2012-12-04 dans #lifestyle #hobby #cross-process #street-photography #singapore #enthusiast #addict #brian-auer #film #photography #bug #toy-cameras #1987

Un commentaire

  1. jahwil
    jahwil ·

    J'aime beaucoup cette article et il retranscrit pas mal de sensations que me donne l'argentique...Merci!!!

Les articles les plus captivants