Thomas Edison et le Kinetoscope

Thomas Edison est connu pour avoir inventé l'ampoule électrique, l'une des inventions les plus importantes de l'époque. Cependant - et cela en surprendra certains - il a également réalisé d'incroyables progrès dans le monde du cinéma. En l'honneur de la caméra Lomography, le LomoKino, replongeons nous dans le monde de la création d'images animées par Edison.

Thomas Edison circa 1880s. Photo by Victor Daireaux via Wikipedia

Parmi les 1,093 brevets déposés par l’inventeur américain Thomas Edison se trouve un objet qu’il a nommé le kinetoscope. Edison l’a construit en 1891, en partie grace à sa rencontre avec le photographe Eadweard Muybridge et son travail.

Origines

En février 1888, Muybridge a donné une conférence et une présentation du zoopraxiscope, sa propre version d’un appareil destiné à l’image animée. Comme son bureau était proche du lieu de la conférence, Edison y a participé avec William Dickson, le photographe officiel de son entreprise. Deux jours plus tard, ces deux esprits brillants ont proposé de remixer le zoopraxiscope avec le phonographe d’Edison pour créer un appareil qui pouvait jouer simultanément du son et des images.

Cependant, cette collaboration ne verra jamais le jour. Au lieu de cela, Edison a fait des plans en octobre 1888, détaillant son invention qui “ferait pour l’oeil ce que le phonographe fait pour l’oreille”. De plus, Edison avait également l’intention de créer un système audiovisuel entier, en disant que “l’on pourrait soir et entendre un opéra comme si on y était”. En 1889, il a donné un nom à sa seconde invention : le kinetoscope, des mots grecs kineto (“mouvement”) et scopos (“voir”).

William Dickson, alors talentueux assistant d’Edison, a été chargé de développer le kinetoscope pendant qu’Edison était censé “superviser et s’impliquer à des degrés divers”. A cause de cela, beaucoup d’historiens créditent Dickinson, même si la paternité revient souvent à Dickinson.

Développements

Le concept initial d’Edison pour son appareil était basé sur le cylindre du photgraphe. De petites photos attachées à un cylindre devaient se suivre en séquence pour créer l’illusion de mouvement à travers la lumière réfléchie crée à l’aide de la rotation du cylindre. Les tests ont montré que cela ne fonctionnait pas.

Plus tard en France, la rencontre d’Edison et du physiologiste Etienne-Jules Marey a peut-être aidé les recherches dans le bon sens. Marey a réussi à produire une suite d’images fixes en utilisant une longue pellicule, et a appelé cette technique chronophotographie.

Cependant, vu que les pellicules n’étaient pas assez longues et résistantes, Edison et son équipe n’ont jamais pu construire un appareil basé sur la technique de Marey. Finalement, lorsque les premières émulsions de pellicules ont été développées par John Carbutt, Edison a commencé à les utiliser pour le développement de son kinetoscope. Eastman Company a ensuite commencé sa propre production de pellicules, que Dickinson a commencé à acheter en grandes quantités. Avec cette nouvelle direction, Dickinson et son nouvel assistant ont crée un appareil a enclenchement horizontal pour projeter des pellicules

Produit final

L’intérieur du Kinetoscope. Photo via Wikipedia

Et c’est ainsi que le kinetoscope est né. Le prototype, qui était un appareil photo en plus d’être une visionneuse, a été dévoilé le 20 mai 1891. Il utilisait alors des pellicules de 18mm qui, selon David Robinson, “se déroulaient horizontalement entre deux bobines, à une vitesse continue”.

Le 24 août 1891, Edison a déposé le brevet pour l’appareil (kinetographe) — la visionneuse (kinetoscope), en indiquant que la pellicule pouvait être une 35mm, et la possibilité d’utiliser un cylindre pour des futures améliorations.

Première photo: l’intérieur du kinetoscope; Deuxième photo: Un salon de kinetoscope à San Franciso, autour de 1894; Troisième photo: Visuel pour la publicité du kinetophone, version améliorée de 1893, qui associait alors le kinetoscope et un phonographe pour créer un film avec une bande son. Photos tirées de Film Critic et Wikipedia.

Le produit final a été complété en 1892, avec une modification mineure : l’entrée horizontale a été remplacé par un mécanisme vertical. Il a été présenté au public le 9 mai 1893 à l’institut des arts et des sciences de Brooklyn. Pour voir une suite d’images animées, le public devait alors placer son oeil sur le viseur avec des loupes à disposition au dessus du boitier.

Vous voulez en savoir plus sur le kinetoscope ? Voici un clip qui combine les films d’Edison entre 1894 et 1896 :

Sources et lectures additionnelles :
Thomas Edison -- Wikipedia:
Kinetoscope -- Wikipedia
Origins of Motion Pictures - The Kinetoscope -- Edison Motion Pictures

Crée pour faire revivre la création de films en argentique au XXIème siècle, le LomoKino est une caméra Lomography qui vous permet d’enregistrer de petits films sur n’importe quelle pellicule au format 35mm. Dirigez vous vers le Microsite, pour voir quelques films et pour commencer votre épopée dans la création de films dès aujourd’hui !

écrit par plasticpopsicle le 2011-11-05 dans #lifestyle #motion-picture #pioneer #thomas-edison #kinetoscope #movie #history #film #peep-hole-viewer

Les articles les plus captivants

  • Yelle est complètement folle du LC-A+

    écrit par lomographyfrance le 2015-02-28 dans #people #lomoamigos
    Yelle est complètement folle du LC-A+

    Julie Budet, plus connue sous le nom de Yelle, est une musicienne française qui s'est associée en 2007 avec GrandMarnier (Jean-François Perrier). Depuis 14 ans, ils travaillent ensemble, composent des chansons et partent en tournée dans le monde entier. Ils ont sortis en 2014 leur 3e album - Complètement Fou. Et pour l'occasion, ils ont emmené le LC-A+ en tournée avec eux !

  • La photographie de surf vue par Alex Laurel

    écrit par Julien Matabuena le 2015-04-16 dans #people #lifestyle
    La photographie de surf vue par Alex Laurel

    Alex Laurel, célèbre photographe de surf, a accordé une interview à la revue internationale et indépendante berlinoise Freunde von Freunden dans laquelle il raconte ses débuts en tant que photographe, ses pérégrinations du Gabon à Anglet dans le but d'avoir accès aux meilleurs spots de surf français. Il nous parle également des meilleures destinations dans le monde pour faire du surf, et même de son voyage pour l'Islande et Kamchatka.

  • De sompteux clichés carrés : jetez un oeil aux dernières photos du LC-A 120 !

    écrit par tomas_bates le 2014-09-29 dans #lifestyle
    De sompteux clichés carrés : jetez un oeil aux dernières photos du LC-A 120 !

    Cela fait déjà un petit moment que nous avons partagé les dernières photos prises avec le tout nouveau LC-A 120. Ne vous inquiétez pas, cela veut simplement dire que nous en avons une nouvelle série à vous montrer aujourd'hui ! Nos testeurs du monde entier ont shooté depuis la hanche et avec amour, pour capturer leur vie quotidienne avec le maître du moyen format. Lisez la suite et immiscez-vous dans la vie de nos lomographes !

  • Shop News

    Colorez le monde avec le Colorsplash Chrome édition

    Colorez le monde avec le Colorsplash Chrome édition

    Le Colorsplash Chrome édition est désormais à -30% ! Avec lui, vous pouvez colorer le monde avec près de 12 gels colorés ! Essayez-le avec une pellicule diapositive pour des clichés encore plus créatifs !

  • Carlos Somonte et le Diana

    écrit par jillytanrad le 2015-01-06 dans #lifestyle
    Carlos Somonte et le Diana

    Carlos Somonte est un photographe reconnu et prolifique, qui comptabilise plus de trois décennies de travail personnel et professionnel. En plus de voir ses photos utilisées dans les campagnes de pub des agences les plus reconnues au monde, il a aussi travaillé pour des magazines, dans le cinéma et le théâtre. Carlos Somonte a collaboré avec les réalisateurs Alfonso Cuaron, Jonas Cuaron, et le producteur Cameron Mackintosh. Il a photographié les coulisses de leurs productions et ses photos sont apparues sur de nombreuses affiches publicitaires.

  • Portraits de skateurs qui prennent la pose par Nikki Toole

    écrit par Kwyn Kenaz Aquino le 2015-04-24 dans #world #lifestyle
    Portraits de skateurs qui prennent la pose par Nikki Toole

    Nikki Toole a photographié 300 skateurs en train de poser, immobiles, loin des skateparks. Retrouvez ses portraits en noir et blanc dans un livre en édition limitée publié par Kehrer Verlag.

  • Tribulations avec un Fisheye

    écrit par lomographyfrance le 2015-04-24 dans #people #lifestyle
    Tribulations avec un Fisheye

    Il y a plusieurs façons de prendre des photographies, et le Fisheye en est une. Il ouvre de toutes nouvelles perspectives, sans prise de tête ou réflexions trop poussées. Étant une amatrice qui aime tester de nouvelles manières de photographier, je vous présente ici mon approche du Fisheye, entre la France, l'Écosse et l'Espagne.

  • Shop News

    Les portraits magiques de l'objectif Petzval

    Les portraits magiques de l'objectif Petzval

    Réalisez des portraits incroyables avec l'objectif créatif Petzval. Grâce à son effet Bokeh tourbillonnant, votre sujet va captiver l'attention de l'assemblée. Le Petzval est compatible avec les montures argentiques et numériques Canon EF et Nikon F.

  • LomoAmigo Matthieu Vautrin et ses escapades avec le Lomo'Instant

    écrit par mpflawer le 2015-04-23 dans #people #lomoamigos
    LomoAmigo Matthieu Vautrin et ses escapades avec le Lomo'Instant

    Alors que Matthieu Vautrin rêve d'immortaliser la Californie du 20ème siècle, nous contemplons quant à nous ses photos instantanées expérimentales du présent. Ses photos sont tantôt imprégnées d'une magie énigmatique et poétique, tantôt le fruit d'un shooting délirant. Dans cette interview, Matthieu nous parle du temps qui passe et de son expérience avec le Lomo'Instant !

  • Fêtons ensemble la journée mondiale du sténopé

    écrit par mpflawer le 2015-04-22 dans #world #événements
    Fêtons ensemble la journée mondiale du sténopé

    Vendredi 24 avril, rendez-vous à la boutique Lomography située au 17 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie dans le 4ème arrondissement pour fêter tous ensemble la pré-journée mondiale du sténopé. Au programme : une rencontre avec le créateur de Sténoflex, des goodies et des bons souvenirs à ramener avec vous !

  • Le LC-Wide fait le tour de France

    écrit par lomographyfrance le 2015-04-22 dans #world #lifestyle #lieux
    Le LC-Wide fait le tour de France

    Le Lomo LC-Wide occupe une place de choix dans le cœur des Lomographes et amateurs d'argentique. Sa taille compacte en fait un compagnon idéal en escapade, ou dans la vie de tous les jours. Grâce à son ultra grand angle de 17mm, il pousse votre créativité à l'extrême. Nous sommes ravis de partager avec vous le tour de France du LC-Wide. A ses côtés, vous allez découvrir certaines villes françaises. En avant petits Lomographes !

  • Shop News

    Lomo'Instant Sanremo

    Lomo'Instant Sanremo

    Il est beau, il est beau le.... Lomo'Instant Sanremo ! Créatif, polyvalent et élégant, le Sanremo va rapidement se faire une place de choix parmi vos nouveaux amis !

  • Film Photography Day : le Safari en photos

    écrit par mpflawer le 2015-04-21 dans #world #lifestyle #événements
    Film Photography Day : le Safari en photos

    Samedi 11 avril, nous sommes partis faire un safari à Paris jusqu'au Pavillon des Canaux. Nous avons marché le long du canal Saint-Martin, en faisant quelques étapes photographiques. Au programme de cette balade : licorne, Sprocket Rocket, Lomo'Instant, canard et... Jean Dujardin !? WAIT FOR IT...

  • LomoAmigo Petzval : Maxime de Bollivier

    écrit par lomographyfrance le 2015-04-20 dans #people #lomoamigos
    LomoAmigo Petzval : Maxime de Bollivier

    Le photographe Maxime de Bollivier a testé l'objectif Petzval. Nous avions découvert son travail et ses portraits sur son site et nous n'avons pas résisté à l'envie de lui faire essayer l'objectif. Nous en avons profité pour lui poser quelques questions sur son travail de photographe, ses sujets de prédilection, sa passion pour la photo de concert et son univers photographique.

  • Le Lomo LC-A en visite à Chicago

    écrit par lomographyfrance le 2015-04-17 dans #matériel #lieux
    Le Lomo LC-A en visite à Chicago

    Chicago est tendrement nommée « Windy City » (en français : la ville des vents). Avec sa population de 2,7 millions, elle est classée troisième ville la plus active, après New York et Los Angeles. Chicago est une ville effervescente avec un mélange culturel intéressant : des arts visuels, du théâtre d'improvisation, du cinéma, du théâtre et de la musique, en particulier du jazz.